Agriculture : un secteur anti-crise et 12 000 emplois non pourvus !

Agriculture

Tandis que certains secteurs sont bouchés, l’agriculture est en recherche de candidats ! Oui ce secteur recrute ! Voici le contexte et quelques fiches métiers pour mieux le connaître.

Le secteur agricole

Selon le ministère de l’agriculture, le secteur agricole, en 2010, c’est :

  • 500 000 exploitations agricoles
  • 966 000 actifs permanents
  • plus de 350 000 salariés et 800 000 saisonniers

Quelques pistes pour vous orienter et mieux connaître le secteur de l’agriculture :

L’agriculture à un déficit d’image et les demandeurs d’emploi pensent que ce secteur ne recrute pas. Ils ne sont pas suffisamment informés sur les possibilités de formation et sur les métiers.

L’agriculture est en recherche constante de main d’œuvre permanente et saisonnière. Elle est proche du secteur des industries agroalimentaire ou celui-ci recrute également à tour de bras et peine à recruter !

Face à la montée du chômage en France, beaucoup d’organismes ouvrent pour promouvoir les métiers de l’agriculture et mènent des actions terrains :

L’APECITA (association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture) est un organisme public, spécialisé dans l’agriculture, qui accompagne les demandeurs d’emploi dans leurs projets professionnels (recherche d’emploi ou de formation). L’APCITA travaille également avec les entreprises sur leurs projets de recrutement. Elle fait le lien entre les candidats et les recruteurs (www.apecita.fr)

L’ANEFA (association nationale emploi formation agriculture) mène des actions de promotion des métiers et des formation mais aussi d’informer sur les besoins en recrutement de salariés agricoles.

L’INRA (institut national pour la recherche agronomique) produit des connaissances scientifiques notamment pour l’agriculture et mène également des actions terrains pour faire la promotion des métiers et des formations scientifiques liés à l’agriculture.

La FAFSEA (Fonds d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles) en collectant les cotisations des entreprises de son secteur, finance des actions de formation professionnelle comme des plans de formation entreprise, des contrats de professionnalisation, des DIF (droit individuel de formation), des CIF (congé individuel de formation), des bilans de compétences, des VAE (validation des acquis de l’expérience)…

L’ADEMA (Accès des demandeurs d’emplois aux métiers agricoles) est un dispositif pour la promotion du secteur agricole et qui permet :

  • Une formation professionnelle gratuite et indemnisée de 154 heures
  • Trois semaines en entreprise encadrées par un maître de stage
  • Un accompagnement personnalisé par formateur référent ADEMA
  • Un bilan individualisé en fin de parcours
  • Un tremplin vers un emploi agricole et formation technique complémentaire

Enquête réalisée par Emploi et Nous, www.emploietnous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.