Bénévolat : passeport vers l’emploi ?

Bénévolat

Des millions de français sont bénévoles ! Le bénévolat existe dans plusieurs domaines d’activité et il peut être un très bon moyen de valoriser son CV. Emploi et Nous vous donne des conseils sur le bénévolat.

D’après une récente étude réalisée par France Bénévolat et l’IFOP, 40 % des Français donne de leur temps et ce chiffre est en forte progression ! 20,9 millions de Français sont bénévoles, dont plus de 12 millions et demi dans une association, 4,2 millions dans une autre organisation (syndicale, politique ou religieuse) et 9,7 millions dans un bénévolat direct de proximité.

Le bénévolat, c’est quoi ?

Le bénévolat consiste à réaliser une ou plusieurs tâche(s) non rémunérées pour le profit d’une institution, d’une structure ou d’une association, très souvent à but non lucratif.

La personne qui réalise ces tâches est dit « bénévole ».

Selon des études menées par l’INSEE, les français perçoivent le bénévolat comme le fait de se sentir utile, d’aller vers un mieux-être et de nouer des relations.

Le bénévolat peut s’effectuer dans des domaines d’activité aussi divers tel que le sport, la culture, les loisirs, l’humanitaire, la santé, l’action sociale, la défense des droits, la défense de l’environnement, l’éducation…

D’après l’INSEE, Environ 20 % des bénévoles sont des demandeurs d’emploi! Le bénévolat permet de faire face au mal être que crée le chômage (par exemple : la solitude, l’inactivité…) mais aussi cela permet d’ouvrir vers des activités professionnelles et dans certains cas, de se faire un bon réseau professionnel.

Chômage et bénévolat, une bonne expérience pour un retour vers l’emploi !

Le bénévolat, pour les demandeurs d’emploi, présente plusieurs avantages :

  • C’est une expérience professionnelle supplémentaire ! Un plus pour votre CV afin de valoriser et acquérir de nouvelles compétences et des connaissances, surtout si vous effectuez du bénévolat dans votre domaine d’activité. Un bon moyen pour être au plus près d’autres postes, d’autres tâches, d’autres responsabilités…très souvent les missions à réaliser sont diverses et variées
  • Créer un réseau ! Beaucoup d’expériences dans le bénévolat permet d’élargir ses connaissances. À vous d’expliquer subtilement vos projets professionnels, vos recherches d’emploi…parler en autour de vous et rapprochez vous des décideurs et de ceux qui ont de bons contacts !
  • Le bénévolat est également un reflet de votre personnalité ! Être engagé dans une association ou dans une cause montre votre future implication dans des projets professionnels. Très souvent, les recruteurs sont sensibles à ce genres d’initiatives et cela inspire confiance. Faire du bénévolat a une signification positive et cela renvoi à un profil ouvert et engagé. Mais attention à ne pas être « trop impliqué » dans un projet bénévole car cela pourra se retourner contre vous.
  • De nombreuses entreprises entreprennent des actions solidaires, sociales et environnementales avec son entourage extérieur. Le bénévolat permet d’acquérir des qualités humaines et, face à une entreprise engagée, cela peut être un plus.
  • C’est un bon moyen d’approcher l’emploi après une longue période d’inactivité. Retrouver le contact professionnel, renouer des relations, acquérir de nouveau des compétences, valoriser ses connaissances… le bénévolat est idéal pour retrouver le chemin de l’emploi en douceur.

Valorisez vos expériences acquises grâce bénévolat par une VAE

Avec une activité bénévole, vous développez des compétences et des connaissances supplémentaires. Au même titre que vos expériences professionnelles, vos activités associatives peuvent être reconnues grâce à une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Cette VAE vous permettra d’obtenir partiellement ou en totalité un diplôme, un titre ou un certificat professionnel correspondant à votre qualification. Dans ce cadre, cela vous permettra de vous aider dans votre recherche d’emploi, de vous réorienter, de changer de poste, de changer de travail, de préparer un examen, de suivre une formation raccourcie…

Les coûts liés à la VAE sont variables et peuvent éventuellement être pris en charge partiellement ou en totalité par les différents acteurs qui participent aux dépenses de la formation professionnelle continue : Etat, Région, OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés tels, PROMOFAF, UNIFORMATION…)

Les Associations peuvent également rechercher un financement auprès du Conseil Régional et du Conseil Général ou dans le cadre d’un parcours mixte entre formation informelle et formelle, auprès du Fonds Social Européen.

Questions sur le bénévolat

Chômage et bénévolat, est-ce compatible ?

Un chômeur indemnisé par Pôle Emploi peut exercer une activité bénévole sans perdre le bénéfice de ses allocations à condition toutefois de rechercher activement un emploi. En outre l’association auprès de laquelle il est bénévole ne doit pas être son ancien employeur.

Un bénévole peut-il être rémunéré ?

Le bénévole ne peut percevoir une rémunération. Cependant, il peut être dédommagé des frais induits par son activité (déplacement, hébergement…)

Le bénévole et la structure, des règles s’appliquent-elles ?

Le bénévole est soumis à un contrat moral qui implique le respect des règles établies, des structures, d’un règlement intérieur et induit, de façon fiable, une certaine disponibilité du bénévole pour contribuer à la réalisation des objectifs de l’association auprès de laquelle il s’est engagé.

Le bénévole n’est soumis à aucune subordination juridique.

Il ne peut être soumis à aucune instruction ou ordre impératif, et ne peut être sanctionné par l’association, comme pourrait l’être un salarié. Sa participation est volontaire : il est toujours libre d’y mettre un terme sans procédure ni dédommagement.

Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l’association ainsi que les normes de sécurité dans son domaine d’activité.

Quelles sont les différences entre le Bénévolat et le Volontariat ?

Le volontariat et le bénévolat représentent deux formes d’engagement désintéressé qui ne recouvrent pas les mêmes situations

Il est admis que le volontaire est la personne qui s’engage, pour une durée déterminée, à se consacrer entièrement et de manière désintéressée à une action d’intérêt général

Le volontariat relève d’un statut de droit public ce qui implique que son accomplissement ouvre droit à une indemnité. Le bénévole, quant à lui, se livre à une activité désintéressée, dans le cadre de ses loisirs ou de son temps libre.

Son engagement peut être ponctuel ou régulier mais il n’y consacre pas l’essentiel de son temps.

Un mineur peut–il faire du bénévolat ?

Oui, sous certaines conditions.

Le mineur qui adhère à une association est supposé avoir reçu l’accord verbal de ses parents ou tuteurs, une autorisation écrite de ceux-ci est cependant recommandée au moment de l’adhésion.

Un mineur âgé de 16 ans ou plus peut jouer un rôle dans le fonctionnement de l’association. (si il n’y a pas d’avis contraire dans les statuts : sans mention particulière le mineur de plus de 16 peut faire partie d’un bureau ou d’un CA d’une association, et donc plus largement être membre)

Souces : www.francebenevolat.org / www.benevolat.org

Dossier volontariat et bénévolat emploi réalisé par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.