Burn-out : comment s’en sortir ?

Le burn-out, ce syndrome d’épuisement mental au travail affecte de plus en plus de personnes. Or, on est nombreux à ignorer comment prévenir ce mal-être, ou même le déceler. Alors, comment reconnaître qu’on est atteint d’un burn-out ? Et une fois le diagnostic posé, comment s’en sortir ?

Qui peut être touché par un burn-out ?

Beaucoup de travailleurs se pensent être à l’abri d’un burn-out. Pourtant, il peut toucher n’importe qui, et spécialement les plus consciencieux, les plus impliqués et les plus perfectionnistes au travail. Les personnes touchées surestiment souvent leurs forces, se surpassent dans le cadre professionnel, ne comptent pas leurs heures de travail et épuisent de ce fait leurs ressources. Une charge de travail importante et un manque de reconnaissance en sont également la cause. Il se manifeste d’autant plus vite pour les personnes qui stressent facilement au travail. Admettre qu’on est touché par un burn-out n’est pas non plus aisé. Pourtant, les conséquences peuvent être désastreuses pour la santé, jusqu’à ce que le corps lui-même n’arrive plus à suivre.

Quels sont les symptômes ?

Le burn-out est défini comme un épuisement professionnel, se manifestant par un sentiment de fatigue très intense. Une fois touché, on perd le contrôle et on n’arrive même plus à effectuer le travail jusqu’au bout. Après le stress chronique, l’organisme est épuisé et atteint son point de rupture. Il peut également se manifester par une perte de l’estime de soi. Dans des cas extrêmes, le corps n’arrive même plus à bouger, pour effectuer les tâches qu’il doit accomplir.

Ainsi, les symptômes les plus courants sont :

  • Une forte irritabilité
  • Un sentiment de tristesse et d’échec
  • Une fatigue intense
  • Des troubles du sommeil
  • Des problèmes digestifs
  • Des maux de tête
  • Des troubles de la vision
  • Une perte d’estime de soi
  • Des problèmes de concentration
  • Une montée de tension
  • Des douleurs affectant plusieurs parties du corps
  • Des nausées et des vertiges

Stopper le travail

Heureusement, il vous est possible de guérir de cet épuisement mental. Face à la crise, il vous faudra tout d’abord assumer et non culpabiliser. Votre corps est épuisé, écoutez-le. Je vous conseille d’en parler à votre hiérarchie, un responsable RH par exemple, pour lui expliquer la situation. Il faudra préciser les causes de votre épuisement, en soulignant que vous avez déjà consulté un médecin, qui craint un épuisement total. Si l’on ne parvient pas à trouver de l’aide autour de soi, il est possible de se tourner vers le service de santé au travail et l’inspection du travail. Ils peuvent vous aider à amener l’employeur à assumer son obligation en matière de préservation de la santé mentale au travail. Il faudra ensuite stopper le travail, dans le cadre d’un arrêt-maladie prescrit par un médecin du travail ou un médecin traitant. Selon la sévérité des symptômes, deux à trois mois de repos peuvent être nécessaires. Cela vous permettra d’entamer un travail de reconstruction, de reprendre des forces et de reprendre goût à la vie. Durant cette période, vous pourrez entamer doucement une activité qui vous plait, qu’elle soit sportive ou autre.

Une prise en charge psychothérapeutique recommandée

Je vous conseille également une prise en charge en psychothérapie, à l’instar de celle disponible sur https://www.sexologue-psychologue.be. Vous pouvez par exemple vous tourner vers les thérapies comportementales ou cognitives. En effet, elles font partie des seules à avoir fait preuve d’une relative efficacité dans des publications scientifiques. Néanmoins, leurs effets peuvent être de courte durée et des rappels réguliers peuvent être nécessaires. La prescription d’antidépresseur peut également être ajoutée au traitement, mais pour une courte durée. Il faut savoir qu’un burn-out peut être accompagné d’un risque dépressif ou même suicidaire. Dans ce sens, la prise en charge de la thérapie doit être menée par un professionnel de santé formé à la psychopathologie. Cela peut être le cas d’un médecin de travail, d’un généraliste, d’un psychologue clinicien, ou encore d’un psychiatre.

Reprendre le travail après une phase de burn-out

Lorsqu’on est victime de burn-out, il est difficile de reprendre le travail. On éprouve cette crainte de ne pas être à la hauteur de ses capacités antérieures, d’être jaugé par ses collègues. C’est aussi à ce stade que le fait d’en avoir parlé à votre hiérarchie est important. En effet, la reprise du travail doit se faire de manière progressive. Une situation que doit comprendre votre entourage professionnel, afin de vous ménager. Avant de reprendre le travail, il faudra également passer par une visite préliminaire auprès du médecin du travail. Enfin, il faudra faire attention à votre hygiène de vie extra-professionnelle, afin de bâtir un environnement de vie favorable à la santé et au bien-être mental.

burn out nature

Comment éviter la rechute ?

Pour guérir complètement d’un burn-out et éviter les rechutes, je vous conseille de prendre du temps pour vous, de vous ressourcer en dehors du cadre professionnel. Il est important de se retrouver, de prendre soin de soi, de faire le point, de savoir ce que vous aimez, mais aussi d’apprendre à mieux gérer ce stress qui vous mine la santé. Bien s’alimenter est aussi très important, la flore intestinale étant directement liée au système nerveux. S’adonner à une activité physique aide également. Il s’agit d’un antidépresseur naturel, qui aide à décharger le stress et à se défouler, à condition de ne pas en faire trop.

Je vous conseille également de reprendre contact avec la nature, en faisant des balades en forêt, ou encore à cheval. Une bonne qualité de sommeil est par ailleurs essentielle. En somme, il vous faudra vous relaxer, passer du temps avec ceux que vous aimez, et pourquoi ne pas se donner du temps pour des massages ou faire de la méditation ? Toutes ces activités vous aideront à gagner en sérénité. Travailler la respiration vous aidera également à contrôler vos émotions et à maîtriser le stress. Des sites comme http://www.passeportsante.net/ vous aident dans la phase de prévention et aide dans l’adoption d’habitudes de vie plus saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.