DIF les changements en matière de formation en 2014

DIF

La Loi de sécurisation de l’emploi va entraîner des modifications concernant la formation tant pour les salariés que pour les demandeurs d’emploi. Tour d’horizon des changements pour pouvoir anticiper !

Nous connaissions le D.I.F (Droit Individuel à la Formation) qui permet aux salariés de capitaliser 20 heures par an (cumulables jusqu’à 120h) pour effectuer des formations, après avoir obtenu l’accord de l’entreprise.

Ce que l’on sait moins, c’est que ces heures peuvent également être utilisées pendant le préavis en cas de démission ou de licenciement (d’après le Code du travail, les heures acquises au titre du droit individuel de formation peuvent être utilisées par le salarié pour une formation, un bilan de compétences ou une validation des acquis de l’expérience, à condition d’en faire la demande avant la fin du préavis) voire lorsque l’on est demandeur d’emploi, au titre du portage du D.I.F (les heures cumulées au titre du DIF et non utilisées peuvent servir à financer tout ou une partie des actions de formation pouvant permettre au salarié licencié de retrouver un emploi (bilan de compétences, VAE, autres formations…).

La Loi de sécurisation de l’emploi, non encore effective, va apporter des modifications à ce dispositif. Sa mise en œuvre devrait intervenir, au plus tôt, en janvier 2015.
Alors, le DIF deviendra compte personnel de formation (CPF) !

Pourquoi ce changement ?

La volonté de l’Etat est de redéployer des financements vers les publics prioritaires. Il était déjà prévu en 2009 que le recours à la formation permette d’accéder au socle de connaissances et de compétences minimum (maîtrise du français, des compétences de base en mathématiques et informatique, aptitude à travailler en équipe, pratique des langues étrangères…) ou à des formations qualifiantes inscrites au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles).

L’acquisition et l’actualisation d’un socle de compétences est de nature à favoriser l’évolution et les transitions professionnelles tout au long de la vie professionnelle.

Qui pourra en bénéficier ?

Il faut bien comprendre que la volonté de l’Etat est que les financements soient mieux ciblés, il y aura donc un resserrement des priorités. Les salariés les moins qualifiés et les demandeurs d’emploi seront prioritaires. Le DIF n’existera plus mais les salariés conserveront un droit à la formation jusqu’à 150 heures (contre 120 heures aujourd’hui) cumulées (sur 9 ans contre 6 aujourd’hui) qui alimentera leur CPF. Pour en bénéficier, il faudra justifier d’être dans une situation particulière.

C’est le système de la redistribution : tout le monde cotise mais ceux qui en ont le plus besoin à un instant T en bénéficient. Le salarié n’aura plus à solliciter l’accord de son employeur contrairement au DIF, mais une autorisation d’absence.

Combien d’heures pourra-t-on cumuler dans le CPF ?

Il est toujours prévu de cumuler 20 heures par an (les 6 premières années, puis 10 heures par an), c’est prévu par la loi. Le plafonnement devrait subsister mais la loi prévoit des possibilités d’élargissement ou d’articulation avec d’autres dispositifs (CIF, périodes de professionnalisation…) pour bénéficier de formations plus longues (150 heures, c’est une formation d’environ 1 mois!)

Que faire pour ne pas « perdre » ses heures?

Vos heures capitalisées au titre du DIF ne seront pas perdues d’ici début 2015 puisqu’elles seront reversées dans votre CPF. Néanmoins, si vous savez ne pas faire partie des publics prioritaires, vous savez aussi que vous aurez du mal à obtenir une formation après le changement ! Prenez connaissance du nombre d’heures dont vous disposez et recherchez une formation qui vous intéresserait et qui pourrait être utile dans votre métier.

En effet, c’est à vous d’en faire la demande mais la formation doit avoir un intérêt pour l’entreprise. Si vous n’envisagez pas de formation technique ou ne savez pas quoi faire, pensez au bilan professionnel ou à la V.A.E ! Certaines formations dites de « développement personnel » peuvent également être adaptées (sur la communication, l’affirmation de soi, la créativité…) mais soyez prudents, il existe dans ce domaine le pire comme le meilleur !

Auteur de ce conseil : Marie, www.caminando-online.fr, CAMINANDO ONLINE, propose à tous les demandeurs des bilans et des formations pouvant désormais être pris en charge (au DIF, en se dépêchant !!!). Et venez la rencontrer sur le forum de Jouy le moutier le 28 janvier : www.jouylemoutier.fr/forum-emploi-et-métiers

Retrouvez également son interview sur le Bilan d’orientation ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.