Tout savoir sur l’intérim

Le travail d’intérimaire est un choix que font plus de 500 000 personnes en France. Certaines d’entre elles optent pour cette modalité de travail pendant plusieurs années, pour différentes raisons. D’autres y ont recours pour gagner leur vie en attendant d’avoir un travail plus stable.

Le principe de l’intérim

Vous souhaitez devenir intérimaire ? Il est important que vous compreniez le mode de fonctionnement de ce système avant de vous engager. D’abord, vous êtes embauché par une entreprise de travail temporaire ou une agence d’intérim en tant qu’employé. C’est elle qui se charge de payer votre salaire et des autres formalités administratives. Puis, vous êtes mis à disposition d’une société où vous travaillerez pendant une durée déterminée.

En tant qu’intérimaire, vous serez ensuite soumis à un contrat de travail d’intérim. Ce contrat peut être un contrat de travail à temps partiel ou à plein temps, selon l’offre de l’entreprise ou votre disponibilité. Souvent, les sociétés qui font appel à des intérimaires souhaitent remplacer un employé parti en congé. Il se peut également qu’elles aient besoin de renforcer leur personnel pour une augmentation de leur production ou pendant les vacances d’été.

En passant par une agence d’intérim basée à Dijon, vous pourrez par exemple trouver un travail en intérim dans la région Bourgogne ou dans la ville même.

La durée de travail pour un contrat d’intérim varie entre 1 jour et 18 mois et peut être renouvelée une fois pour une même mission. Mais la durée totale de celle-ci ne doit pas être supérieure à 18 mois, y compris le renouvellement. Dans certains cas, comme un travail à l’étranger, cette durée peut toutefois atteindre 24 mois.

Sachez que généralement, le contrat d’intérim ne peut être interrompu avant son terme. Certaines exceptions sont toutefois possibles et les conditions de rupture sont prévues par la loi.

travail en interim

  • Contenu des contrats de travail temporaire

Le contrat de mise à disposition qui lie l’agence d’intérim et l’entreprise utilisatrice comprend en général la raison de mise à disposition de l’employé, ainsi que les termes et conditions de la mission. Il doit également y avoir une description détaillée du poste, à savoir les qualifications et compétences professionnelles recherchées, les horaires de travail, le lieu de la mission et les risques possibles. La rémunération, la prime et les indemnités sont également définies par ce contrat. Ce contrat doit aussi comporter le nom et l’adresse de l’organisme ayant donné une garantie financière à la société de travail temporaire.

  • Le contrat de mission : l’élément qui lie le salarié et l’agence d’intérim

Il comprend une partie dédiée à la période d’essai. La durée de celle-ci dépend de la durée de la mission. Par exemple, un contrat de plus de deux mois nécessite une période d’essai de 5 jours au maximum. Pour un contrat de un à deux mois, 3 jours d’essai peuvent être requis au maximum. Ce point doit être précisé dans le contrat de mission. Le salarié ou l’entreprise qui l’embauche peut mettre fin au contrat durant cette période.

Ce document définit également la durée de la mission ou une durée minimale dans certains cas. Il doit comporter la qualification professionnelle du salarié et ses modalités de rémunération. Il est indispensable de préciser dans le contrat de mission qu’une embauche définitive à l’issue de la mission est autorisée. Le nom et l’adresse de la caisse complémentaire ainsi que de l’organisme de prévoyance de l’entreprise de travail temporaire devront aussi figurer dans ce contrat de mission.

Les étapes à suivre pour devenir intérimaire

Plusieurs secteurs recrutent souvent des travailleurs sous forme d’intérim tout au long de l’année. L’industrie, le commerce et la distribution sont ceux qui proposent le plus d’opportunités de travail en intérim. Les métiers sont très divers et peuvent correspondre à différents types de profils. Pendant les vacances, le secteur de la restauration propose également des postes en intérim.

Pour devenir intérim, nous vous conseillons de vous adresser directement à une agence d’intérim. Elles sont nombreuses et pourront vous offrir des missions dans différents domaines. Parfois, elles affichent des annonces à leurs vitrines, mais vous pouvez également leur envoyer votre CV et lettre de motivation lors d’une rencontre avec le chargé de recrutement de l’agence.

N’hésitez pas à mettre l’accent sur votre parcours, votre expérience ainsi que votre formation dans le CV. Il est préférable d’adapter votre demande à la branche dans laquelle vous souhaitez travailler. Si vous avez des qualifications précises dans un secteur professionnel ou que vous avez déjà effectué des missions en intérim, il sera judicieux de préciser ce type d’information.

Par la suite, ce sera à l’agence d’envoyer votre CV aux entreprises qui recherchent des travailleurs en intérim. L’agence veillera à ce que les missions correspondent le plus possible à votre profil et vos compétences, afin d’augmenter vos chances d’être embauché. Si l’entreprise est intéressée par votre candidature, elle contactera l’agence d’intérim. Celle-ci mettra en relation le postulant et l’entreprise embaucheur. Si l’entretien est positif, un contrat de travail temporaire est alors constitué.

Pour augmenter vos chances de trouver un travail en intérim, vous pouvez également participer aux salons du travail. Plusieurs salons sont organisés durant l’année et vous y trouverez toujours des entreprises spécialisées dans le recrutement en intérim.

Les avantages de l’intérim

Travailler en intérim peut présenter plusieurs avantages. D’une part, ce type de mission vous permettra de combler des lacunes professionnelles dans un domaine précis. Ce type de travail vous aidera à enrichir vos expériences professionnelles afin de pouvoir postuler à un poste plus important et stable par la suite.

La diversité des métiers et des missions vous aidera aussi à développer votre réseau professionnel. Cela vous aidera à évoluer plus facilement, surtout si vous avez des projets d’entrepreneuriat.

Un contrat d’intérimaire peut aussi vous mener à l’obtention d’un emploi en contrat à durée déterminée ou même indéterminée, si votre travail est concluant pour l’employeur. Beaucoup d’entreprises passent par l’embauche d’intérimaires pour recruter leurs salariés.

Enfin, durant la durée de votre statut de salarié intérimaire, vous bénéficierez des indemnités compensatrices de congés payés ou de la prime de précarité, qui correspond à 10 % de votre salaire brut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *