Portrait d’une thésarde en doctorat

doctorat chimie

Portrait d’une thésarde en doctorat
5 questions à Nora, 3ème année de thèse dans la recherche ingénierie !

Les thésards, que font-ils et pourquoi? La thèse de doctorat ouvre le droit au titre de docteur et permet de préparer le titre le plus élevé en université, de devenir un expert dans ses recherches, d’approfondir ses connaissances acquises, de résoudre certaines énigmes… les thésards sont des chercheurs, Nora pour Emploi et nous, nous fait partager son expérience !

Présente toi

Je m’appelle Nora, j’ai 26 ans et je suis en troisième année de thèse en la plasturgie (ingénierie des polymères) à Lyon. Mon parcours universitaire commence par une licence de chimie générale à l’Université de Rouen. Pendant cette licence, j’ai réalisé un stage aux Pays-Bas en physique des matériaux. Je me suis alors spécialisée en réalisant un master recherche en Physique des polymères à Strasbourg.

Pourquoi t’es tu dirigée dans ce secteur d’activité ?

Dès le lycée, j’étais passionnée de chimie. A cette époque, je voulais devenir nez parfumeur et il fallait pour cela passer un concours après une licence de chimie. Pendant ma licence, j’ai choisi des options en lien avec les matériaux plastiques et j’ai beaucoup apprécié. J’ai alors voulu me spécialiser dans ce domaine. De plus, les stages effectués dans le cadre de mes études (en licence et en master) m’ont permis de voir concrètement ce qu’était la recherche et le développement pour pouvoir me diriger vers ce secteur d’activité.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est une thèse, ses enjeux et ses avantages? Et pourquoi as-tu choisis de faire une thèse après tes études ?

Lors d’une thèse, on prépare le diplôme de docteur pendant trois ans. Il s’agit de trois ans de recherche sur un sujet précis. L’enjeu est d’avoir des résultats et/ou des conclusions inédites dans le monde de la recherche. Pour moi, la thèse s’est imposée comme la suite logique de mes études et de mes stages. Cela me permet de continuer d’apprendre sur le domaine qui me plaît tout en acquérant de l’expérience professionnelle car je suis tout de même considérée salariée !

Comment se déroule ta thèse entre ton centre de formation et ton entreprise ?

Ma thèse s’inscrit dans le cadre d’un consortium entre partenaires universitaires et industriels. Je dois donc donner satisfactions aux universitaires c’est-à-dire faire avancer mes recherches, acquérir des connaissances sur mon sujet de thèse, communiquer dessus (rédaction de publications, participation à des conférences…) et participer au développement du produit pour satisfaire les industriels. Mon contrat fait de moi une employée de mon centre de formation uniquement. Ce statut peut varier selon le type de thèse. Je travaille ainsi principalement dans les laboratoires de mon centre de formation. Néanmoins, je participe à des réunions tous les 6 mois environ entre les différents acteurs du projet pour connaitre et faire connaitre l’avancement du projet. Il n’y a pas vraiment de journée type. Il y a plutôt des phases de travail. Des phases où je suis au laboratoire pour faire des expériences, des phases où j’analyse mes résultats, des phases où je rédige des comptes-rendus, des phases où je travaille avec mes partenaires pour avancer ensemble, des phases où je fais une veille sur ce qui à déjà été fait (bibliographie). Ce qui est agréable c’est que l’on ne fait jamais la même chose !

Quels conseils pourrais-tu donner aux étudiants qui souhaitent se lancer dans une thèse ?

Avant de se lancer dans une thèse, il faut bien choisir le sujet et le type de thèse qu’on veut faire. Il faut également bien s’interroger sur sa motivation. La recherche n’est pas linéaire. Il peut arriver que les résultats soient mauvais et il ne faut pas se décourager. Il faut également savoir gérer plusieurs aspects du travail en même temps (cours, administratifs…).

Interview réalisée par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.