Portrait d’un web entrepeneur « Smile is Bac »

FDietrich

Nous recevons aujourd’hui Frédéric Dietrich, fondateur de la start-up « Smile is Bac ». Il nous décrit son parcours fulgurant depuis son idée à la mise en place de son projet.

Présentez-vous et présentez Smileisbac ?

Je m’appelle Frédéric Dietrich Fondateur de la start-up « Smile is Bac », j’ai 33 ans. De formation scientifique (Deug de Maths et informatiques (MIAS), licence de Géosciences, Master de Géosciences Marines puis doctorat en Géophysique), j’ai effectué mes études en grande partie à l’Université de Perpignan (Licence et Master).

« Smile is Bac » est une start-up web en ligne depuis Juin 2014.

Notre site met à disposition, gratuitement, une base de données des exercices du baccalauréat (avec des services comme la simulation, l’auto-notation, et la « copie numeric ») en Maths, Physique/Chimie et SVT et propose aussi aux utilisateurs du partage de vidéos. Chaque activité sur notre site est récompensée par des points qui se transforment en bons de réduction en e-commerces. Après l’effort, le réconfort !

Comment avez-vous débuté cette aventure et comment avez-vous eu cette idée ?

A la base, mon père Georges Dietrich, professeur Hors Classe de Mathématiques, est l’auteur d’un livre répertoriant les Annales complètes corrigées en Mathématiques du Baccalauréat S, édité en 2011 (Amazon, Fnac, Gibert).

Très vite j’ai sollicité les différents services entreprenariaux de l’Université de Perpignan en Mars 2014. Une dame exceptionnelle par son dévouement C.Villalongue m’a mis en contact avec une agence web réputée de Perpignan : Nematis, directeur Eric Royer. Parallèlement à cela, j’ai eu la chance de trouver un jeune développeur web talentueux (Nicolas Cami), à l’époque en Licence 3 Info à UPVD (Université de Perpignan), qui a été motivé par le concept.

Après un lourd et long travail de conversion, d’intégration et de design, le site fut mis en ligne en Mai 2014.

Avez-vous eu recours à des experts, à des conseillers d’organismes pour la création d’entreprise ?

Dans notre région très touchée par le chômage (Languedoc Roussillon), de nombreux acteurs œuvrent pour l’entrepreneuriat, alternative qui semble porter ses fruits jour après jour. Ainsi, j’ai été aidé principalement par deux services de l’Université de Perpignan : la DOSIP et le réseau Platinium (service numérique de l’UPVD).

Le premier me conseille et m’accompagne dans l’entrepreneuriat au sens large. L’autre m’apporte un service de logistique, me conseille (surtout son vice-président du numérique Bertrant Mocquet), et met à ma disposition des locaux selon mes besoins.

Avez-vous profité de bourse ou d’aide financière pour la création de votre start-up ?

A mon grand regret, je n’ai pas bénéficié d’aide financière pour la création de ma start-up malgré mes sollicitations continuelles ; les réponses ont été : pas d’argent ou budget déjà affecté de longue date, bien que les examens du projet aient été examinés.

Mais je ne renonce pas, un financement provenant de la région sera peut-être possible prochainement.

Comment faites-vous pour vous faire connaître ?

J’ai beaucoup sollicité les médias pour le lancement du site en Mai/Juin 2014 (RTL 9, France Bleu Roussillon, NRJ…). Puis durant l’année 2015, ce sont les médias qui sont venus à nous (L’indépendant, France 3). De ce fait, nous sommes ainsi heureux de constater que « Smileisbac » commence à avoir un rayonnement et une vraie identité, chose à laquelle nous œuvrons depuis le début.

Nous proposons aussi à nos partenaires, particulièrement UPVD, de mettre notre « pitch » et notre lien sur leurs sites.

Et bien-sûr, nous utilisons beaucoup les réseaux sociaux, particulièrement Facebook.

Quels conseils pourriez-vous donner aux futurs entrepreneurs ?

Je conseille aux futurs entrepreneurs une chose simple : après avoir élaboré une stratégie fiable et réalisable sur votre projet, n’ayez pas peur de taper aux portes pour trouver partenaires et vous faire connaître.

Beaucoup vous décourageront, quand d’autres vous tendrons la main en constatant la dimension de votre projet. C’est avec eux qu’il faut travailler.

Pouvez-vous nous dire quel est la roadmap de smileisbac pour les prochains mois ?

Nous allons mettre en place Smile is Bac Questions/Réponses : SIB Q/R. Cette innovation provient d’un constat simple que nous avons fait en interrogeant nos utilisateurs : Comment avance-t-on lors d’un blocage sur un exercice ?… Et bien, il suffit de poster sa question. Chose que nous allons généraliser à toutes les matières, (niveaux Sixième jusqu’au Master) et domaines confondus.

La communauté se chargera de répondre à ces questions dans la mesure de ses moyens qui ne cesseront de progresser, nous l’espérons, avec le temps. Ceci est accompagné de tous les liens et outils nécessaires (calculatrice pour les scientifiques, lien reverso pour les linguistes etc) dont aura besoin l’utilisateur.

Notre pays rongé par le chômage possède une richesse insoupçonnée qui a besoin de se valoriser : les jeunes diplômés. Faire caissière après tant d’années d’étude est un beau gâchis, sachant tout ce savoir inexploité. Nous voulons valoriser les richesses intellectuelles des jeunes diplômés (surtout ceux qui sont sans emploi).

En ce sens, notre objectif est de créer un cercle vertueux d’aide et d’entraide éducatif au sens large, où enfants, adolescents, universitaires, parents, professeurs et diplômés auraient leurs places sur notre site. Et ce au-delà du contexte sociétal, familial, et social de chacun, nous souhaitons démocratiser le numérique éducatif pour tous, d’où sa gratuité.

Interview entrepreneur à succès réalisée par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

http://www.smileisbac.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *