Contrat unique d’insertion

contrat unique insertion

Le Contrat unique d’insertion, c’est quoi ?

Le Contrat Unique d’Insertion (CUI) est un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminé, qui a pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des personnes rencontrant des difficultés d’accès à l’emploi.

Le CUI mobilise des formations, des expériences professionnelles et des aides financières.

C’est un contrat de travail conclu entre l’employeur et le bénéficiaire. Ce contrat ouvre le droit pour les employeurs d’obtenir des aides financières.

LA différence d’un contrat de travail classique, le bénéficiaire dispose, pendant son travail d’un suivi par son référent de l’organisme dont il dépendait (Pôle Emploi, CAP EMPLOI ou RSA) et est accompagné dans l’entreprise par un tuteur (salarié de l’entreprise).

Le bénéficiaire peut avoir accès aux formations qui sont utiles pour développer ses compétences professionnelles.

A la fin du CUI, l’employeur remet au bénéficiaire une attestation d’expérience professionnelle afin de valoriser les compétences professionnelles acquises.

Quels sont les employeurs concernés ?

Le contrat unique d’insertion se compose en deux parties :

  • Le Contrat Initiative Emploi (CUI-CIE) est destiné au secteur marchand industriel ainsi que commercial (entreprises et groupements d’employeurs).
  • Le Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CUI-CAE) est destiné au secteur non marchand, public ou bien associatif (collectivités, établissement publics, associations et entreprises).

Pour qui ?

Le CUI s’adresse aux personnes les plus éloignées de l’emploi et qui rencontrent des difficultés professionnelles et sociales.

La personne souhaitant bénéficier d’un CUI doit être en lien avec le RSA, Pôle Emploi ou CAP EMPLOI (pour les personnes handicapées).

Les aides financières

La signature d’un CUI donne le droit à une aide financière pour les employeurs :

  • Pour les employeurs du secteur marchand : 47% su Smic brut (CUI-CIE)
  • Pour les employeurs du secteur non marchand : 95% du Smic brut (CUI-CAE)
  • L’employeur peut également recevoir une exonération de cotisations sociales ou de taxes.

Dossier réalisé par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.