Emploi d’avenir

Emplois d'avenir

Emploi d’avenir, c’est quoi ? Pour qui ?

Créés fin 2012, les emplois d’avenir visent à donner aux jeunes une première expérience professionnelle pour les intégrer au marché du travail.

Ils s’adressent aux jeunes les plus en difficulté pour trouver un emploi, même si les critères sont assez souples pour y prétendre :

  • 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés)
  • Sans diplôme ou détenteur d’un CAP/BEP en recherche d’emploi 6 mois au cours des 12 derniers mois.
  • A titre exceptionnel, si vous habitez dans une zone urbaine sensible (ZUS), une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou en outre-mer, vous pouvez accéder à un emploi d’avenir jusqu’au niveau bac+3 si vous avez été en recherche d’emploi 12 mois au cours des 18 derniers mois.

Emploi d’avenir, quel intérêt ?

Les emplois d’avenir permettent de vivre une vraie première expérience professionnelle enrichissante et reconnue :

  • Un CDI ou un CDD de 1 à 3 ans, le plus souvent à temps plein
  • Une formation pour apprendre un métier et développer des expériences
  • Un suivi personnalisé professionnel avant, pendant et après.

Quelles perspectives pour l’après ?

Tout d’abord, l’emploi d’avenir apporte une première expérience professionnelle et la garantie d’apprendre un métier, qui seront utiles quelles que soient les choix réalisés par la suite (continuer dans ce métier ou non). Les compétences acquises durant le déroulement de l’emploi d’avenir sont d’ailleurs reconnues par une attestation d’expérience professionnelle.

Par ailleurs, la présentation à un concours ou à un examen pour acquérir un diplôme sera favorisée pendant ou à l’issue d’un emploi d’avenir.

Un bilan est réalisé plusieurs mois avant l’échéance du contrat, pour préparer la sortie. Il va permettre de trouver la solution la plus adaptée à votre situation, selon votre réussite :

  • Garder votre emploi et rester chez votre employeur,
  • Trouver un autre emploi dans le même métier grâce à la valorisation des compétences acquises,
  • Reprendre une formation, en alternance le plus souvent, qui pourra être en lien avec de nouveaux projets que vous aurez mûris.

Comment ça marche l’emploi d’avenir ?

Vous aurez un référant au sein de votre mission locale ou de votre Cap emploi qui vous accompagnera pendant tout le temps de l’emploi d’avenir pour construire votre projet professionnel et vous aider à résoudre vos problèmes éventuels de logement, santé, mobilité…

Il pourra également vous aider en cas de difficultés avec l’employeur.

Pour quels employeurs ? Dans quels secteurs d’activités ?

Les emplois d’avenir concernent à la fois les activités ayant une utilité sociale ou de préservation de l’environnement ou encore les secteurs créateurs d’emplois. Les postes proposés et les employeurs peuvent donc être variés.

Les différents employeurs possibles :

  • Des associations,
  • Des mairies, collectivités territoriales,
  • Des établissements publics,
  • Des hôpitaux, des maisons de retraites,
  • Des structures d’insertion,
  • Des entreprises dont le secteur est créateur d’emploi et qui facilitent l’entrée des jeunes dans le monde de travail et leur formation.

Ces employeurs reçoivent une aide de l’État pour ce recrutement en échange d’un engagement à accompagner le jeune avec un tuteur et à lui permettre d’accéder à des formations.

Les différents secteurs d’activité possibles :

  • Services à la personne : notamment aide à domicile auprès de personnes âgées ou handicapées ou pour la garde d’enfants.
  • Numérique : assistant(e) informatique et internet à domicile. Accessible sans diplôme et pouvant déboucher sur le titre professionnel d’agent d’intervention sur équipement électronique et numérique.
  • Animation : animateur(trice) socioculturel(le). Accessible avec un brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien.
  • Développement durable : animateur(trice) de tri sélectif (optimise la collecte sélective en impliquant la participation de la population. Il peut déboucher sur un CAP « Gestion des déchets et de propreté urbaine » ou sur le titre « agent technique de déchetterie »).
  • Collectivités territoriales : Agent d’entretien et de mise en valeur (parcours de randonnées, parcs et jardins, berges…). Possibilité de déboucher sur une formation pour préparer le titre professionnel d' »ouvrier du paysage » ou d’y accéder par la voie de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Comment faire ?

Pour obtenir un contrat d’avenir, vous devez passer par les missions locales, maisons de l’emploi, etc. présents dans toutes les régions.

Les procédures sont relativement simples, même s’il est très important de montrer votre motivation à toutes les étapes. Plus d’infos sur : travail-emploi.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.