Pourquoi se former à WordPress ?

se former a wordpress

Selon les dernières statistiques parues à ce sujet, le CMS WordPress équiperait plus d’un tiers de tous les sites internet actuellement en activité sur la planète. Un chiffre encore jamais atteint par un système de gestion de contenu depuis que ces derniers existent. Ces dernières années en effet, le système WordPress s’est profondément amélioré et développé, afin de conquérir un large public dépassant son audience originale qui était formée de blogueurs. En effet, si WordPress est et demeure une excellente plateforme de bloging, c’est aussi un système de gestion de contenu très complet, évolutif, pouvant être mis en place pour de nombreux besoins. Mais au fil du temps, WordPress s’est aussi complexifié, ce qui requiert aujourd’hui de bien se former à WordPress pour en saisir tous les contours, sous peine parfois de déconvenue…

Les risques d’une mauvaise maîtrise de WordPress

On considère en général que WordPress est un système plutôt simple à mettre en place. La plupart des hébergeurs proposent même une installation clé en main via un simple clic, ce qui rend la procédure encore plus simple que la normale. Pour celles et ceux qui souhaitent réaliser une installation « à la main », la procédure n’est pas pour autant complexe, et ne requiert aucune compétence en développement. Raison pour laquelle WordPress a connu un développement aussi rapide et important, par ailleurs. Cependant, cette facilité apparente masque un inconvénient de taille : en permettant à ses utilisateurs de tout faire ou presque sans posséder de compétences en gestion de site internet ou de développement web, WordPress ouvre également la porte à toutes sortes de problèmes liés à l’optimisation du temps de chargement des pages ou à la sécurité.

Se former, seule solution pour maîtriser WordPress

À l’instar de sites comme Prestashop, il est recommandé de suivre une formation à WordPress si l’on souhaite s’en servir dans un cadre professionnel, à fortiori si les enjeux économiques sont importants (on s’inquiétera plus de ce genre de chose sur un site e-commerce ou à forte volumétrie, que sur un site institutionnel peu fréquenté). Cela permet d’éviter de trop sous-traiter ses activités numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.