Data scientist : études, diplômes, métier, salaire, formation

Data scientist

Le big data – vaste ensemble de données stockées dans un data center – ouvre la voie à de nouveaux métiers, dont celui de data scientist. Ce professionnel s’occupe de l’analyse et du traitement de données massives pour leur apporter du sens. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de data scientist.

En quoi consiste le métier de data scientist ?

Créé par deux ingénieurs de chez Facebook et LinkedIn, en 2008, le terme “data scientist” est devenu aujourd’hui très populaire dans le milieu professionnel. Il est considéré comme le métier “le plus sexy du XXIe siècle” selon le Harvard Business Review.

Le data scientist est un spécialiste de la science des données, en charge de la gestion et de l’analyse des données (big data) collectées par l’entreprise à travers divers canaux. Lorsque ces informations sont récupérées, elles sont exploitées à des fins prospectives ou encore pour améliorer un produit, service ou la performance de l’entreprise.

Grâce aux compétences du data scientist, il est plus facile de résoudre des problématiques avec le traitement de millions d’informations.

Ce profil est très recherché en raison de ses nombreuses aptitudes. On peut trouver des data scientists dans plusieurs domaines allant de la finance à l’informatique en passant par l’assurance et le e-commerce ; le data scientist s’adapte facilement à son environnement de travail. Certaines entreprises vont même jusqu’à monter une équipe big data pour répondre aux enjeux les plus stratégiques.

En effet, il existe d’innombrables quantités de données en entreprise (production, analyse du marché, persona, marketing…), d’où l’importance d’avoir recours à un professionnel pour ces précisions d’analyse. Ainsi, il peut élaborer des modèles de prédiction, ce qui contribue à l’amélioration de l’activité globale de la société.

Les missions du data scientist

Le data scientist travaille avec méthode et ses missions se déroulent en plusieurs étapes. D’abord, il faut qu’il cerne bien la problématique concernée (marketing, marché, clientèle, commerciale, fidélisation clients, RH…). Une étude des données est réalisée afin de sélectionner celles qui seront extraites et traitées, avec l’aval de la direction.

Avec l’implémentation d’algorithmes, le professionnel mettra en place des solutions pour améliorer les résultats de recherches et de ciblage. L’élaboration de modèles prédictifs est nécessaire pour anticiper l’évolution des données et les tendances relatives à l’activité de l’entreprise.

La prochaine étape consiste à la modélisation des résultats d’analyse des données pour rendre ces derniers lisibles et exploitables. Ensuite, une optimisation des données est effectuée pour garder les plus pertinentes. Cela donne lieu à la création de métriques d’aide à la décision pour affiner la stratégie de l’entreprise.

Par ailleurs, le data scientist peut contribuer à d’autres types de missions :

  • Élaboration de solutions de stockage des données, en collaboration avec la direction des systèmes d’information
  • Participation au recrutement d’experts big data
  • Recherche & développement pour assurer le traitement de grands volumes de données

Les qualités nécessaires pour devenir data scientist

Le métier de data scientist demande de la rigueur et de l’organisation pour pouvoir s’adapter aux procédures de l’entreprise dans le processus de suivi de données.

Il possède plusieurs qualifications, notamment en statistiques, modélisation, analyse de données et informatique. On reconnait également un bon data scientist par ses compétences en marketing et son sens des affaires.

Méticuleux, il doit pouvoir manipuler les données intelligemment tout en respectant les règles de confidentialité. Ce professionnel est force de proposition et est toujours à l’affût des innovations pouvant améliorer la performance et la rentabilité de l’entreprise.

Formation et études

Pour devenir data scientist, il faut avoir un Bac + 4 ou Bac +5 en informatique, management, statistiques ou en marketing.

Il existe peu de formations pour se spécialiser au métier de la big data. Ce sont les universités américaines qui ont lancé leur programme avant que les écoles françaises se mettent au diapason.

Les établissements les plus connus en France sont : l’ENSAE Paris Tech, Télécom Paris Tech, Télécom Nancy ou l’INP et GEM de Grenoble. De nouvelles écoles comme IA School, la première école d’intelligence artificielle sont aussi entrain de voir le jour.

Ces formations sont accessibles après un cursus universitaire ou d’ingénieur en mathématiques, en statistiques ou en informatique. On peut également citer la chaire ESSEC/Accenture en Strategic Business Analytics ou la formation de 40 heures proposée par HEC à ses étudiants en MBA, en partenariat avec IBM.

Salaire

Un data scientist débutant gagne environ 38 k€ en salaire annuel fixe brut. Après 3 ans, les salaires peuvent atteindre 45 k€.

Aux États-Unis, le salaire moyen annuel tourne autour de 90 000 dollars et peut facilement franchir la barre des 100 000 dollars au bout de quelques années.

Il faut savoir que la rémunération dépend de l’expérience et les résultats du data scientist lorsqu’il met au point des algorithmes et les modèles de données pertinents à la prise de décision.

Perspectives d’évolution

Il peut devenir chief data scientist où il managera une équipe de data scientists.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.