Orthodontiste : études, métier, salaire

formation orthodontiste

Spécialiste en orthopédie dento-faciale, l’orthodontiste s’occupe de remédier aux anomalies dentaires. Il dépiste ou corrige, grâce à des appareils sophistiqués, les défauts de positionnement ou d’alignement des dents et des mâchoires. Alors, en quoi consiste son métier ? Comment devenir orthodontiste ? Quelles sont les missions principales de ce professionnel ? Zoom sur la profession de l’orthodontiste.

En quoi consiste le métier d’orthodontiste ?

Le métier d’orthodontiste est de corriger les mauvaises dispositions des dents ainsi que les malformations des mâchoires. Son objectif vise à donner au patient une dentition parfaite.

Grâce aux compétences acquises tout au long de sa formation, l’orthodontiste maîtrise toute la technique du développement, de la prévention et la correction de dysfonctionnement au niveau de la denture.

Ce spécialiste en soins dentaires est en effet un dentiste spécialisé qui peut intervenir pour résoudre les positionnements ou les alignements anormaux des dents et des mâchoires. La pratique de l’orthodontie permet ainsi de recréer une dentition fonctionnelle et esthétique.

L’orthodontiste peut détecter et corriger les anomalies héréditaires, qui se développent en grandissant, ou post-traumatiques. Il s’occupe d’aligner et de repositionner les dents des patients afin de permettre une occlusion dentaire en excellent état.

Dans la plupart des cas, les interventions de l’orthodontiste concernent les enfants et les adolescents (de 8 à 16 ans), mais les adultes ont aussi besoin de soins orthodontiques.

Un orthodontiste travaille soit dans un cabinet soit dans un hôpital.

Les qualités nécessaires pour devenir un spécialiste de l’orthodontie

Plusieurs qualités sont indispensables pour devenir un excellent orthodontiste. En effet, ce métier requiert des compétences spécifiques comme une bonne concentration, de la précision et de la minutie. Mais encore ? Avoir un bon sens relationnel, faire preuve de pédagogie et être toujours à l’écoute de ses patients. Sans oublier une bonne dextérité manuelle.

Quelles sont ses missions principales ?

L’orthodontiste propose ses services aussi bien à destination des enfants (denture temporaire ou définitive) et des adultes. Dans le deuxième cas, il s’agit de l’orthodontie esthétique ou de l’ortho-chirurgical où il travaille en équipe avec un chirurgien.

Pour réussir son traitement, l’orthodontiste procède en premier lieu à une consultation. Le but est de faire le point sur le plan de traitement et éventuellement réaliser un bilan en prenant les empreintes des dents du patient. Un examen clinique sera effectué si besoin avec des radiographies.

L’orthodontiste établit également des devis des appareils correcteurs nécessaires afin de pouvoir les concevoir en laboratoire. De plus, il s’occupe de la pose ainsi que de l’ajustement périodique des dispositifs fabriqués.

Son rôle consiste aussi à apporter des conseils sur les méthodes de prévention et les bonnes pratiques à adopter, notamment en matière d’alimentation. Enfin, il assure le suivi de sa patientèle pour vérifier l’état de la dentition et que le traitement fonctionne comme prévu.

Formation et études

Pour devenir orthodontiste, il faut compter 6 ans d’études à l’université et jusqu’à 9 ans d’apprentissage au total.

Une fois le bac obtenu, la prochaine étape est de passer le PACES (première année commune aux études de santé). À la fin de la première partie du concours, l’étudiant doit opter pour le domaine de la chirurgie dentaire qui se prépare en faculté d’odontologie. À savoir, le numerus clausus impose un nombre de places fixes chaque année par un arrêté gouvernemental.

La préparation du DE de docteur en chirurgie dentaire requiert 6 ans d’études médicales  :

  • 1er cycle (2 ans)
  • 2e cycle (3 ans)
  • 3e cycle (1 an) avec la présentation d’une thèse

Lors du 3e cycle, les étudiants peuvent choisir entre effectuer le cycle court, afin d’obtenir leur DE de docteur en chirurgie dentaire, ou l’internat (cycle long). La deuxième voie permet d’accéder à une spécialisation complète en orthodontie à travers le diplôme d’études spécialisées en orthopédie dento-faciale. La préparation de ce concours dure 3 ans.

Une autre option reste ouverte, celle d’avoir recours à un CES avec une spécialisation dans la filière de soins orthodontiques. Bien que cette solution soit moins officielle, elle offre la possibilité d’exercer sous le titre d’orthodontiste dans les normes.

Vous êtes chirurgien dentiste nouvellement diplômé ou professionnel avec de l’expérience ? Apprenez à maîtriser l’orthodontie avec la FGSOCO, école d’orthodontiste

Salaire

Le salaire d’un orthodontiste débutant tourne autour de 3 000 euros bruts mensuellement.

Débouchés et perspectives d’évolution

En France, les besoins en orthodontie sont supérieurs au nombre de professionnels spécialisés. D’où l’importance de saisir sa chance, les possibilités de recrutement étant plus larges. Après plusieurs années d’expérience, un orthodontiste peut exercer en libéral ou proposer des formations dans les institutions dentaires spécialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.