Pharmacien : études, diplômes, métier, salaire, formation

métier pharmacien

Le pharmacien est à la fois un spécialiste de la santé et un commerçant. Il délivre des médicaments et aide ses clients à choisir les produits les plus adaptés, avec ou sans ordonnance. Ce professionnel peut exercer dans de nombreux secteurs : en officine, dans un hôpital ou encore en laboratoire. Zoom sur le métier de pharmacien.

En quoi consiste le métier de pharmacien ?

Le pharmacien d’officine délivre des médicaments prescrits sur ordonnance médicale. Son rôle consiste aussi à conseiller et à aiguiller le patient à choisir les solutions les plus appropriées.

On peut également compter sur lui pour obtenir un produit adapté sans ordonnance ou pour connaître la posologie de celui-ci. Le pharmacien peut être amené à réaliser des préparations spécifiques et délivrer des produits de parapharmacie.

La majorité des pharmaciens travaillent en officine. Au quotidien, il s’occupe de l’approvisionnement en pharmacie. De plus, il gère les tâches administratives, tient la comptabilité à jour et supervise son équipe, ce qui fait de lui un vrai chef d’entreprise. L’implantation d’une pharmacie est soumise à plusieurs règles, il faut se rapprocher de l’administration publique pour avant d’ouvrir son officine. Et comme pour tout commerce, l’agencement interne joue un rôle clé dans le succès particulièrement pour une pharmacie. Un bon agencement peut avoir un impact sur le chiffre d’affaire, le bien-être des clients et des pharmaciens.

D’autres pharmaciens exercent dans le milieu hospitalier, dans un laboratoire privé, l’industrie pharmaceutique ou dans l’armée.

Quelles sont ses qualités ?

Le sens des responsabilités est indispensable dans ce métier, notamment pour assurer la supervision des préparations de médicaments et la livraison des produits. Qu’il soit en laboratoire ou dans une officine, le pharmacien doit veiller à ce que le traitement prescrit convienne bien au patient. Pédagogue, il est toujours à l’écoute du client pour le conseiller de façon éthique. Mais il doit également être compétent en affaires pour pérenniser son activité.

Formation et études

Pour devenir pharmacien, il faut posséder un DE de docteur en pharmacie.

6 ans d’étude au minimum sont nécessaires. Après le passage de la Paces (première année commune aux études de santé), l’enseignement se déroule en 3 cycles :

  • 1er cycle de 2 ans (2e et 3e année) dédié à l’étude du médicament 
  • 2e cycle (4e et 5e année) : l’étudiant continue son apprentissage, choisit son orientation et effectue des stages
  • 3e cycle (5e année) : formation hospitalo-universitaire. 

À savoir, le concours en fin de PACES sera supprimé dès 2020.

S’il veut opérer dans un laboratoire et dans le domaine de la recherche, le pharmacien doit se spécialiser en biologie médicale.

Les pharmaciens souhaitant évoluer dans la distribution peuvent opter pour les solutions suivantes :

  • Master pro de la distribution pharmaceutique
  • Master droit de la santé
  • Master management et administration des entreprises

Salaire 

Le salaire d’un pharmacien d’officine débutant tourne autour de 2 000 € et 2 500 € net par mois.

S’il exerce à son compte, il peut gagner minimum 4 000 € brut par mois.

Un pharmacien débutant à l’hôpital peut avoir un salaire de 3 850 € brut par mois.

Débouchés et perspectives d’évolution

Les pharmaciens sont très sollicités et plusieurs perspectives d’évolution s’offrent à eux. Les recrutements sont nombreux, quel que soit le secteur dans lequel le professionnel souhaite évoluer. 

Compte tenu du faible taux de jeunes pharmaciens diplômés, les possibilités d’emploi dans ce secteur sont larges

Un assistant-pharmacien d’officine peut s’associer au pharmacien, alors qu’un pharmacien-biologiste peut investir dans un laboratoire d’analyses médicales.

Quant au pharmacien grossiste répartiteur, plusieurs opportunités s’offrent à lui comme directeur de site, responsable des achats ou des approvisionnements, chef de produit en laboratoire pharmaceutique. Retrouvez plus d’informations sur les perspectives en consultant le site de l’ANEPF : Association Nationale des Étudiants en Pharmacie de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.