Jean-Sébastien, professionnel dans la gestion de carrière, vous donne des conseils !

La recherche d’emploi est une longue étape où plusieurs pistes sont à explorer… sites d’offres d’emploi, candidatures spontanées, réseaux, cabinets de recrutement… n’oubliez pas qu’il existe plusieurs organismes publics qui peuvent vous aider, retrouvez les ici.

Jean-Sébastien, pour Emploi et Nous, vous donne des conseils pour réussir votre recherche d’emploi :

1. Qui êtes-vous ?

Jean-Sébastien COUTEUX, co-fondateur et associé de www.jobvious.fr, 1er portail national dédié à la vie professionnelle.

Je suis psychologue du travail de formation et j’ai 15 ans d’expérience professionnelle dans le domaine du conseil en gestion de carrière (outplacement, bilans de compétences, coaching emploi, formations, création d’entreprise etc…), tous métiers, tous publics, toutes fonctions.

2. Il y a de nombreuses possibilités pour rechercher un emploi. Quelles sont les bonnes questions à se poser avant d’entamer ses recherches ?

Le début de la question porte à la fois sur les moyens (offres visibles, sites web proposant des annonces, marché caché, cabinet de recrutement, intérim, réseau professionnel etc…) et sur les outils (CV, lettres de motivation, candidatures spontanées, approche directe etc..) alors que la deuxième partie pose en réalité l’unique question de fond que toute personne en recherche d’emploi doit se poser et ce, préalablement à ses démarches : Est-ce que mon projet professionnel est cohérent ?

Il ne s’agit pas d’être dans l’action (rédiger son CV, s’entraîner à un entretien de recrutement) alors que vous ne savez pas quel poste rechercher d’une part et que vous ne savez pas si le poste en question est offert par les entreprises d’autre part.

Alors tout d’abord faites le point sur vos expériences passées professionnelles mais également extra-professionnelles, ce qui a plu, déplu, ce que vous avez capitalisé comme compétences. Ce qu’il vous plairait à présent de faire compte tenu de vos centres d’intérêts, vos motivations mais également de vos savoir faire. Tout cela est-il cohérent ?

Exemple :

Voilà 10 ans que vous êtes chauffeur routier, parce que la vie a fait que vous avez dû travailler après des études abandonnées à la suite d’un BTS transport et logistique non obtenu. Vous êtes passionné par la transmission de savoir, et parallèlement, vous êtes professeur de judo dans une association sportive. Vous envisagez de devenir formateur d’adultes en conduite de poids lourds.
Les offres d’emploi demandent un diplôme de formateur que vous n’avez pas. Il va falloir vous former car le marché ne voudra pas de vous sans ce diplôme !

Votre projet est donc cohérent mais demande l’acquisition d’une compétence supplémentaire pour être accueilli favorablement sur le marché de l’emploi.

Ainsi, chaque recherche d’emploi doit être appréhendée selon la logique suivante : quel projet pour quel marché ? Lorsque le projet est cohérent donc réaliste, les moyens déployés pour la faire aboutir se déploient assez naturellement.

3. Quelles sont les pistes à explorer pour se donner toutes les chances dans sa recherche d’emploi ?

Avant même les pistes, pour se donner toutes les chances dans sa recherche d’emploi, s’il n’y avait qu’un conseil à retenir, ce serait celui-ci : soyez accompagné (e) par un professionnel.

Tout d’abord parce qu’une recherche d’emploi que vous soyez en poste ou non, cela prend du temps. Il vous faudra du soutien et des repères. Ensuite, il vous faudra de précieux conseils : vous ciblez une entreprise en particulier, n’allez pas vous “griller” parce que votre profil “facebook” contient des informations compromettantes et surtout “légèrement différentes” du CV que vous avez adressé !

Enfin, parce que c’est un vrai métier le conseil en recherche d’emploi avec ses règles, ses codes et ses stratégies individualisées selon chaque profil et chaque projet.

Concernant les pistes, elles varient selon les secteurs d’activité sur lesquels chaque personne se positionne ainsi que sur les statuts (ouvriers, employés, techniciens, cadres, cadres dirigeants). On imagine mal un peintre en bâtiment en recherche d’emploi envoyer son CV à un cabinet de recrutement !

Elles varient enfin selon les réalités du marché dit visible (environ 40 % des offres, c’est le marché des 26 – 45 ans, celui que tout le monde voit dans la presse ou sur le web) en opposition au marché caché (offres qui circulent par le bouche à oreille, besoins dans les PME par exemple non encore traduits en offre etc…)

En clair, si vous avez passé 50 ans par exemple, regardez le marché visible parce que c’est incontournable mais concentrez vous sur les approches directes (candidatures spontanées, offre de services ciblée à des entreprises, réseau professionnel, anciens clients, anciens collègues, portage salarial, création de sa propre activité etc…)

Ceci-étant, on dénombre de nombreuses pistes à commencer par le marché visible :

Offres d’emploi papier ou web : de nombreux sites web et de nombreux journaux spécialisés existent. Un conseil : ciblez vos offres et vérifiez bien avant de répondre si vos outils (CV et lettre) sont en adéquation avec l’offre.

Intérim : des agences non spécialisées mais également spécialisées selon les secteurs et les statuts existent.

Un conseil : il faut vous faire connaître de 2 façons :

  1. intégrer leur base de données (là encore il s’agit de travailler votre CV tenant compte des mots clés pertinents selon votre profil car vous intégrez une base de données et c’est une requête faite par le chargé de recrutement qui fera ou non émerger votre CV selon les termes qu’il contient)
  2. Les rencontrer car elles ont souvent pignon sur rue. C’est un bon moyen de marquer les recruteurs

Cabinets de recrutement : Mêmes remarques que pour les agences d’intérim concernant le fonctionnement des bases de données. Un conseil : consulter le guide des conseils en recrutement sous la direction de R Ulmann. Vous aurez ainsi les cabinets spécialisés par fonctions et par secteurs.

Les salons sont à distinguer entre d’une part : ceux qui sont spécialisés emploi et certaines fois par métiers plutôt réservés aux jeunes diplômés ou aux profils avec quelques années d’expérience. Les entreprises présentes sont souvent de grosses entreprises (banques, assurances etc) ou des entreprises du secteur public, (la poste, police, armée de terre, marine, EDF, RATP, etc…).

D’autre part : ceux qui sont spécialisés par secteurs (salon du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration etc…On trouve sur ces salons généralement l’essentiel des acteurs de la profession (entreprises, syndicats, fournisseurs etc..). Un conseil : c’est un excellent moyen d’aller repérer l’état du marché, les besoins, les nouveautés, les acteurs, en clair prendre de l’information pour préparer vos candidatures spontanées par exemple ou un entretien avec un recruteur.

Les réseaux sociaux : facebook, viadeo, linkd’in etc… permettent également d’échanger avec des personnes qui pourront vous donner de précieuses indications sur des entreprises que vous ciblez (actualités, besoins en recrutement, compétences recherchées etc…) voire quelques fois vous permettront de toucher un recruteur. Le principal conseil porte sur votre présence sur les réseaux sociaux et si comme on dit à présent : si je vous “googlise”, je trouve quoi ?

Pour ce qui est du marché caché et de l’approche réseau, afin que ce soit efficace, la technique étant particulière, elle se travaille de façon précise, accompagnée d’un coach emploi et ciblée car souvenez vous de l’adage : on n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression !

4. Il existe des professionnels qui peuvent nous aider dans nos recherches d’emploi. Pouvez-vous nous les exposer ?

Sur www.jobvious.fr , vous pouvez gratuitement entrer en relation avec des professionnels de proximité recommandés à commencer par des coaches spécialisés en stratégie de retour à l’emploi. Ils vous guideront tout au long de votre recherche pour faire que celle-ci soit la plus courte possible et se vive le mieux possible. Véritables professionnels du conseil individualisé, ils sauront mettre en place un plan d’actions qui vous permettra d’optimiser votre retour à l’emploi.

Vous hésitez sur votre projet ou vous ne savez pas quel poste cibler ? Il est peut être temps de faire un bilan de compétences et de rencontrer un consultant spécialisé.

Vous constatez que votre CV passe bien, on vous reçoit en entretien mais on n’a jamais envie de vous revoir : votre look est-il en adéquation avec les valeurs et la culture de l’entreprise : une conseillère en image peut en quelques séances élaborer avec vous le bon “dress code”.

Vous avez du mal à conserver vos moyens compte tenu de l’enjeu et être au top durant les entretiens : quelques séances de sophrologie peuvent s’avérer extrêmement pertinentes.

En tout cas, ne restez pas seul face à votre recherche d’emploi qui peut rapidement devenir déprimante et dites vous bien qu’à compétences égales, un recruteur prendra toujours un profil qui dégage énergie et bonne humeur ce qui vous le concevrez est quand même mieux au quotidien !!!

Contact : www.jobvious.fr

Interview conseils pour la recherche d’emploi réalisée par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

Poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.