Le vendeur en magasin, aussi appelé vendeur spécialisé ou vendeur-conseil, reçoit des clients et les aide dans leur choix. Il réalise la vente de produits. Les tâches et les compétences qu’il doit développer varient selon l’endroit où il travaille. Cependant, il y a toujours un élément commun, c’est le contact avec les clients. En effet, le vendeur est un ambassadeur de son magasin et doit faire bonne figure auprès du client. Il doit savoir s’adapter selon les besoins du client.

En quoi consiste le métier de vendeur en magasin ?

Selon le magasin, le métier de vendeur change considérablement. Dans les petites boutiques, il est souvent chargé de l’encaissement. Dans un supermarché, il doit également approvisionner les rayons régulièrement.

Mais dans tous les cas, le vendeur doit également savoir écouter le client, l’informer et le conseiller dans ses achats.

Il faut une bonne connaissance des produits vendus dans son magasin. Dans tous les cas, le vendeur en magasin doit respecter les règles nécessaires à la bonne conservation et la bonne présentation des produits.

En fonction de sa place dans le magasin, il peut être amené à diriger une équipe et donc développer des compétence en management.

Ce métier de vendeur connaît d’importants changements par l’arrivée de la vente en ligne.

Les missions du vendeur en magasin

Avant tout, le vendeur a une mission d’accueil et de conseil des clients. Il doit répondre à leurs questions.

Ensuite, le vendeur doit réaliser les opérations d’encaissement des achats. Il peut également être amené à compter les recettes dans la journée.

Il effectue la mise en rayon des différents produits et s’assure de la bonne présentation dans la surface de vente. Il vérifie régulièrement si les rayons sont bien approvisionnés. De plus, il doit aussi s’assurer de l’état de conservation des produits quand ils sont périssables. C’est le cas pour les produits alimentaires.

En fonction des structures, il peut avoir une mission de suivi des stocks et des commandes : passer les commandes, les réceptionner, contrôler la conformité des produits, faire l’inventaire…

Pour une bonne présentation du magasin, le vendeur peut être amené à l’entretien et au nettoyage de la surface de vente à laquelle le client a accès.

En fonction du magasin, le vendeur peut également s’occuper de la préparation des produits. (Par exemple, dans une boucherie ou dans une boulangerie).

Les qualités nécessaires pour devenir vendeur en magasin

Pour être un bon vendeur, il faut d’abord avoir un bon contact client. Il faut également un bon contact avec les différents intervenants. Il faut savoir être poli, aimable et patient pour donner une bonne image à votre clientèle. En fonction du magasin, il faut aussi savoir être bon conseiller envers le client. Il faut également être bon médiateur afin de prévenir ou désamorcer le conflit.

Il faut être rapide, réactif et dynamique, car il peut y avoir plusieurs tâches dans une seule journée. Il faut également un bon sens de l’organisation.

Le métier de vendeur nécessite parfois une certaine flexibilité, notamment en ce qui concerne les horaires de travail qui peuvent être rallongés en période de fêtes.

Selon la structure, il faut également une bonne connaissance des produits afin de bien conseiller les clients.

Formation et études

Il existe de nombreuses formations possibles pour devenir vendeur en magasin, notamment en fonction de la structure que vous voulez intégrer. Il y a des formations à tous les niveaux (CAP, Bac professionnel, Bac + 2, Bac + 3).

De plus, les entreprises prévoient également des formations internes spécifiques notamment pour bien étudier les produits de l’entreprise. C’est le cas pour les magasins spécialisés.

Pour ceux qui sont en étudie pour devenir vendeur en magasin et qui cherche un premier emploi, voici une fiche pour bien préparer votre cv vendeur.

Niveau CAP (après la 3e) qui dure 2 ans

  • CAP équipier polyvalent du commerce
  • MC vendeur spécialisé en alimentation

Niveau bac

  • Bac pro métiers du commerce et de la vente
  • Bac pro métier de l’accueil
  • Bac pro technicien-conseil
  • Vendeur conseiller commercial

Bac +1

FCIL Conseiller commercial en automobile

Niveau bac + 2

  • BTS MCO — management commercial opérationnel
  • BTS NDRC —négociation et digitalisation de la relation client
  • BTS CCST —conseil et commercialisation de solutions techniques

Niveau bac + 3

  • BUT TC —techniques de commercialisation
  • Licence professionnelle commercialisation de produits et services

Salaire

Un vendeur débutant sera payé au salaire minimum (soit environ 1555 euros brut). Cependant, en fonction de la structure, le salaire peut évoluer, car il peut y avoir des primes ou un système d’intéressement.

Perspectives d’évolution

Si une grande partie des emplois de débutants reste des emplois précaires, il y a plusieurs possibilités d’évolution. Avec de l’expérience, il est par exemple possible de devenir chef de rayon où même gérant du magasin. Il est même possible de devenir attaché commercial. Cela dépend grandement des structures dans lesquelles vous travaillez.

Enfin, le développement de la vente par internet offre également de nouvelles perspectives d’évolution du métier. Par exemple, la vente directe en ligne.

Poser une question