Le marchand de biens est un véritable « couteau suisse », le marchand de biens est considéré comme un commerçant professionnel de l’immobilier. Il s’occupe de l’achat et de la revente de biens dans un but spéculatif. Nous allons voir en quoi consiste le métier de marchand de biens. Quels sont ses qualités, les formations pour y accéder, son salaire et ses perspectives d’évolution ? Ce petit guide vous donne l’essentiel des éléments à savoir.

Les missions du marchand de biens

Le marchand de biens achète des biens immobiliers tels que (appartement, maison, immeuble, local commercial) dans le but de les rénover ou les diviser pour le revendre avec une marge. À ne pas confondre avec le property manager qui lui va s’occuper de la gestion des biens immobiliers de ses clients. Le marchand de biens va prospecter à travers différentes sources : annonces, enchères, notaires, agences immobilières, particuliers, connaissances, d’où l’importance d’avoir un très bon réseau mobilisable en cas de besoin. Il doit avoir une parfaite connaissance de la région. Ensuite, il doit pouvoir mobiliser son réseau pour une réhabilitation rapide afin de perdre le moins de temps possible.

Les qualités nécessaires pour devenir marchand de biens

Le métier de marchand de biens nécessite une part importante de prospection et d’analyse afin de dénicher « l’affaire », des capacités commerciales et de négociation. Il doit flairer les opportunités, des capacités d’analyse afin d’estimer sa valeur et le montant des travaux à prévoir. Etre indépendant, car vous serez souvent seuL. Il doit avoir un bon réseau professionnel. Il est très polyvalent, curieux et rigoureux. Enfin, la prise de risque doit être une seconde.

Formation et études

Cette profession ne nécessite aucune formation et peut se cumuler avec une activité salariée. Il existe plusieurs formations pouvant vous y préparer telles que :

  • BTS profession immobilière

Puis poursuivre par :

  • Licence professionnelle des métiers de l’immobilier,
  • Licence spécialité gestion et administration de biens,
  • Licence spécialité gestion et developpement de patrimoine immobilier,
  • Licence spécialité activités juridiques spécialité métier du droit immobilier.
  • Ou encore, une école privée : ESI sup de l’immobilier.

Salaire

Peu de données concernant sa rémunération. Le site de l’Insee indique un salaire moyen de 3 400 € net par mois, soit l’équivalent d’un salaire de cadre. Ceci n’est qu’une moyenne. La plupart tournent autour de 15 à 30 % de marge par vente et toutes les opérations ne se valent pas, cela reste néanmoins très intéressant. Le salaire est à la hauteur des risques ! Sa rémunération peut être un salaire qu’il se verse ou des dividendes qui correspondent au bénéfice réalisé au moment du bilan comptable.

Perspectives d’évolution

De façon générale, il commence par de petits investissements pour évoluer au fur et à mesure. Il faut donc déjà disposer d’un apport de 25 % du prix c’est-à-dire un fonds de roulement pour faciliter l’accession au prêt ainsi qu’un travail à côté ou un autre revenu stable, car une vente peut durer entre 3 mois et dix-huit mois en moyenne s’il y a des travaux à prévoir, pendant ce temps, vous êtes sans revenu. Le marché de l’immobilier est vieillissant en France et les taux de prêts actuels sont très avantageux. Le marchand de biens a donc de nombreuses opportunités à saisir

Poser une question