L’architecte d’intérieur est le professionnel qui s’occupe de l’agencement et l’aménagement de différents bâtiments : musées, appartements, maisons, hôtels, bureaux, boutiques… Pour ce faire, il utilise différents matériaux, joue avec la lumière et manipule les volumes et les formes.

En quoi consiste le métier d’architecte d’intérieur ?

L’architecte d’intérieur s’occupe d’aménager harmonieusement les espaces intérieurs d’un bâtiment. Il touche ainsi à différents aspects : l’éclairage, la couleur, les mobiliers, les murs… Son but est de concevoir des espaces alliant confort, esthétisme et fonctionnalité.  Outre l’intérieur des maisons particulières, il peut également s’occuper de l’aménagement d’espaces public comme les boutiques et les bureaux.

Les missions de l’architecte d’intérieur

La première chose qu’un architecte d’intérieur doit faire est de s’enquérir des souhaits et des attentes du client. Ce dernier peut être un particulier ou une entreprise. Il visitera le lieu ou l’espace à aménager pour avoir une idée de ce que le client attend de lui. Il mènera un dialogue avec différents professionnels du bâtiment, comme les maçons et les plombiers pour discuter des toutes les options.

Une fois qu’il a une idée plus ou moins précise de l’aménagement qu’il va exécuter, il va l’élaborer sous forme d’esquisse et de plans. Il détaillera également les aspects techniques et financiers des travaux à mener. Ces derniers peuvent commencer quand le client a accepté le projet et les plans. C’est à l’architecte d’intérieur que revient la mission de coordonner les travaux qui seront effectués par différents professionnels engagés sur le chantier. Il réceptionne le chantier une fois tous les travaux terminés.

Les qualités nécessaires pour devenir architecte d’intérieur

Un architecte d’intérieur doit avant tout être une personne qui sache écouter et analyser. En effet, c’est à lui que le client s’adresse pour exprimer ses besoins. Pour pouvoir satisfaire son client, il doit donc être capable d’analyser ses attentes et les réaliser.

Exercer ce métier nécessite également de maîtriser certains aspects techniques. Ainsi, un architecte d’intérieur doit avoir de la rigueur et maîtriser certains domaines comme la géométrie et l’utilisation de certains logiciels pour réaliser les plans. Avoir un sens de l’esthétique et une bonne connaissance artistique est également requis.

Formations et études

Il existe plusieurs niveaux de formations pour travailler dans le monde de l’architecture d’intérieur.

Pour un niveau Bac + 2, vous pouvez opter pour un BTS ERA ou Étude et Réalisation d’Agencement. Après ce cursus, vous pouvez exercer en tant que technicien assistant concepteur ou collaborateur d’architecte d’intérieur.  Pour le niveau Bac + 3, vous pouvez choisir entre le Diplôme National d’Art – Option Design ou le DN Made avec mentions espace ou événement. C’est avec un niveau Bac + 5 que vous pouvez devenir un architecte d’intérieur. Vous pouvez alors choisir de faire un Master d’architecture d’intérieur, avoir une spécialisation dans le design de produits ou passer le DNSEP ou Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique avec option Design.

Sachez que pour exercer le métier d’architecte d’intérieur, vous n’êtes pas obligé de posséder un diplôme. L’intégrité de la profession est toutefois assurée par le CFAI ou le Conseil Français des Architectes d’Intérieur. Ce dernier délivre un certificat de capacité à 15 diplômes d’écoles publiques et privées.

Salaire

À Paris, un architecte d’intérieur peut gagner en moyenne dans les 2 700 euros par mois.

Perspective d’évolution

L’architecte d’intérieur peut être associé d’une agence ou salarié d’un atelier ou encore exercer en profession libérale. Il peut se spécialiser dans un type de bâtiments précis ou dans un style d’aménagement spécifique.

Poser une question