Le métier de préparateur ou préparatrice de recettes est un des métiers qu’on trouve dans le secteur de l’agroalimentaire. À l’échelle industrielle, ce professionnel se charge de piloter la machine qui mélange les ingrédients d’une recette. Le préparateur ou préparatrice de recettes est donc un élément essentiel dans la fabrication de produits agroalimentaires à grande échelle. Un tour d’horizon sur ce métier : en quoi il consiste, quelles sont les qualités requises pour assurer cette fonction, quelles sont les études à entreprendre, quelles sont les évolutions de carrière possibles.

En quoi consiste le métier de préparateur de recettes ?

Le préparateur de recettes est un professionnel en charge d’une étape dans la fabrication d’un produit alimentaire. Il ou elle peut ainsi assurer le pétrissage des pâtes, la découpe des ingrédients, la cuisson de ces derniers ou encore la mise en barquette du produit final. Pour ce faire, il peut procéder manuellement ou utiliser des machines automatisées qu’il doit commander. Les machines se chargent de déverser les ingrédients ou de les mélanger ou encore de les cuire.

C’est également au préparateur de recettes que revient la responsabilité de vérifier les proportions des ingrédients et faire en faire en sorte que celles-ci soient scrupuleusement respectées. Il faut savoir que pour certains ingrédients, la quantité se mesure au gramme près. Il doit également maîtriser et appliquer toutes les règles d’hygiène requises ainsi que les règles de sécurité demandées pour la fabrication d’un produit alimentaire.

Enfin, c’est au préparateur ou préparatrice de recettes qu’incombe le rôle de déceler et de réparer les erreurs et les pannes afin que la production soit assurée.

Crédit Photo: Miroro via Pixabay

Les missions du préparateur de recettes

Le préparateur ou préparatrice de recettes se charge de préparer les différentes recettes selon le programme de fabrication. En ce sens, il doit s’assurer que le travail réalisé respecte les règles en matière d’hygiène, de sécurité et de qualité.

Il a donc pour mission de réceptionner et contrôler les matières premières pour les recettes dont il a la charge. Le contrôle se fait selon des consignes établies. C’est également à lui de préparer les ingrédients à mélanger et de les transformer si nécessaire. Il peut dans ce cas disposer d’équipements automatiques ou procéder manuellement.

C’est également au préparateur de recettes que revient la charge de surveiller les différents processus de fabrication : préparation, fermentation, cuisson… Pour que le processus de fabrication se déroule avec fluidité, il doit s’assurer que la préparation se fasse de manière optimisée afin qu’il n’y ait pas d’attente dans le remplissage des cuves.

Une autre mission essentielle d’un préparateur de recettes est de garantir la qualité du produit fini.

Enfin, il doit réaliser les premiers diagnostics en cas de panne des machines utilisées et superviser les activités de réparations de ces dernières.

Les qualités requises pour devenir préparateur de recettes

Être préparateur de recettes nécessite d’avoir le sens de la précision. En effet, même si en général les quantités des ingrédients sont énormes, il peut arriver que certains produits doivent être pesés au gramme près. C’est notamment le cas des arômes.

Le travail de préparateur de recettes est également un travail d’équipe. Pouvoir travailler en équipe est donc une qualité essentielle pour exercer ce métier.

Enfin, puisque les recettes peuvent évoluer et changer du jour au lendemain, être préparateur de recettes requiert de s’adapter à ces évolutions régulières.

Formation et études

Plusieurs types de formations peuvent préparer au métier de préparateur de recettes.

Au niveau CAP, il y a le CAP charcutier-traiteur, le CAP Pâtissier, le CPA Boucher, le CAP poissonnier écailler, le CAP boucher, le CAP de conducteur d’installations de production, le CAP industrie agroalimentaire avec une spécialisation d’ouvrier polyvalent du travail industriel des viandes, le CAP agricole opérateur en industries agroalimentaires et enfin le BPA transformations alimentaires.

Au niveau BAC, il y a le BAC Pro PCE ou procédé de la chimie, de l’eau et des papiers cartons, le BAC Pro BIT ou Bio-Industrie de transformation, le BAC pro PLP ou pilote en ligne de production, le BP industries alimentaires ou encore le BAC Pro dans les métiers de bouche (boucher, charcutier-traiteur, boulanger, pâtissier, poissonnier-écailleur).

Enfin, au niveau BAC +2, il a le BTS PP ou pilotage des procédés, BTSA STA ou science et technologie des aliments.

Salaire

Le salaire est le SMIC pour un débutant. Quand le processus de production se fait en continu jusque tard dans la nuit, des primes de nuit sont ajoutées au salaire.

Perspectives d’évolutions

Un préparateur de recettes peut devenir un conducteur de ligne de production alimentaire ou un responsable d’unité de fabrication ou encore un chef d’équipe.

Poser une question