Vous êtes entrepreneur indépendant et avez développé un nouveau produit ou un nouveau service. Afin d’accélérer le développement de ce nouveau concept, vous envisagez de créer votre entreprise en intégrant un réseau de franchise. Le réseau vous permettra de bénéficier d’une formation et d’un accompagnement pour vous aider à atteindre votre objectif. Découvrez dans cet article les 5 étapes clés dans la chronologie du démarrage d’une franchise.

Qu’est-ce que la franchise ?

En termes simples, une franchise, c’est une marque, un savoir-faire et une rémunération ou un droit d’inscription. Elle est une action commerciale qui a pour objectif d’accompagner les entreprises nouvellement créées à se développer. Mais aussi qui leur permet de bénéficier pleinement des savoir-faire d’une entreprise pilote expérimentée et reconnue, en contrepartie d’un droit d’entrée ou de royalties. C’est également une sorte de partenariat, d’échange de compétences et de savoir-faire.

Est appelé le franchiseur, celui qui cède le droit d’exploitation de sa marque commerciale ainsi que son identité visuelle à un entrepreneur indépendant, appelé le franchisé. Il est ensuite établi un contrat qui va engager les deux parties pendant une durée déterminée de 5 ans minimum.

Quelles sont les obligations d’un franchiseur et d’un franchisé ?

  • Une entreprise de franchiseur doit disposer d’une confirmation délivrée par les auditeurs stipulant qu’elle est en droit de reproduire ses savoir-faire avec des méthodes établies.
  • Le franchiseur doit disposer d’une notoriété stable dont la marque est bien reçue et reconnue par le public.
  • Il a également l’obligation de transmettre ses savoir-faire et ses compétences au franchisé.
  • Pendant la durée du contrat, le franchiseur doit assister le franchisé sur le plan technique et le plan commercial.
  • Le franchisé, lui, peut travailler et fonctionner indépendamment du franchiseur. Il est uniquement soumis au respect de l’utilisation de la marque.
  • Le franchisé a pour obligation de respecter minutieusement le manuel opératoire ou la charte d’utilisation de la marque et tous les signes de ralliement de la clientèle comme le logo, la charte graphique, ou tout ce qui tourne autour de l’enseigne du franchiseur.

Quelle est la chronologie du démarrage d’une franchise ?

Découvrez maintenant, les 5 étapes à suivre pour démarrer votre franchise.

1. Identifier le secteur d’activité qui vous intéresse

Il existe de nombreux domaines qui pratiquent ce mode de création d’entreprise, à l’instar de la restauration, de l’automobile ou encore de l’immobilier. Une fois identifié le secteur dans lequel vous souhaitez investir, choisissez plusieurs franchiseurs qui vous conviennent. Il s’agit ici d’une activité à long terme, donc si le domaine d’activité ne vous plait pas, cela risque de nuire à votre activité.

2. Visiter des salons ou des ateliers de présentation

Salons et ateliers de présentation constituent les meilleurs endroits pour rencontrer votre futur franchiseur. En effet, assister à un salon de la franchise vous permet de rencontrer les franchiseurs dans le secteur d’activité qui vous intéresse. Vous aurez sûrement même l’opportunité de faire connaissance avec la tête du réseau et de connaître le nombre des points de vente existants. C’est également une bonne opportunité pour découvrir non seulement leur méthode pour assister les futurs franchisés dans la création de leur entreprise, mais également les plans mis en place pour transmettre leur savoir-faire. N’oubliez pas de vous renseigner sur le coût ou autres frais d’adhésion, ainsi que sur les éventuelles dépenses à engager une fois que vous aurez adhéré au réseau.

3. Faire le tri parmi les franchiseurs dont vous disposez des informations

Dans cette étape, il faut être vigilant, car votre avenir en dépend. Vous avez à votre disposition la liste des franchiseurs dans le secteur d’activité de votre choix. Il est temps de bien les trier en tenant compte de leurs compétences, leurs savoir-faire mais aussi leurs engagements envers leurs franchisés.

4. Demander le DIP auprès du franchiseur que vous avez choisi

Le DIP ou Document d’Information Précontractuel est un pilier juridique spécifique qui vise à vous informer sur le réseau et sur le franchiseur. Consultez un expert dans le domaine pour vous aider à en décrypter le contenu, comme un avocat ou un expert-comptable. Vous éviterez ainsi de tomber sur de mauvais franchiseurs.

5. Visiter les points de vente tenus par des franchisés membres du réseau

En discutant avec les franchisés membres du réseau de votre franchiseur, vous obtiendrez plus d’informations concernant la marque et l’enseigne. Ecouter leur témoignage est un bon moyen pour découvrir la qualité des formations et des accompagnements fournis par le franchiseur ! Vous aurez également un feedback quant à l’assistance active ou non du franchiseur à chaque étape de l’avancement de votre projet. Cette rencontre vous permettra de prendre une bonne décision, car la bonne qualité d’un réseau dépend surtout de la qualité de la prestation du franchiseur.

Une fois que vous avez toutes les informations en main, il vous sera plus facile de décider et de choisir le franchiseur qui vous convient le plus. Prenez contact avec lui et commencez maintenant votre entreprise.

Poser une question