Portrait d’une étudiante en médecine

Etudiante en médecine

Portrait d’une étudiante
5 questions à Clémence, 25 ans, étudiante en Médecine (7ème année, 1ère année d’internat).

Présente toi

J’ai passé un bac scientifique puis j’ai passé le concours de 1ère année à Nantes que j’ai loupé la première fois. Puis j’ai fait 6 années de faculté de médecine avant de passer le concours de l’internat (qui est maintenant obligatoire pour tout le monde).

Je suis maintenant en 1ere année d’internat (7ème année de médecine), en spécialité de médecine générale. Dans 3 ans, je serai donc médecin généraliste et je pourrai exercer en cabinet libéral (en ville ou campagne) ou en secteur public.

Pourquoi le secteur médical ? Comment as-tu su que tu voulais faire ça ?

La volonté de m’orienter dans le secteur médical m’est venue que tardivement, durant le lycée. Je ne peux pas dire que devenir médecin était une vocation que j’avais depuis toute petite comme d’autres! Mais ça m’est un jour apparu comme une évidence, ça me paraissait être l’alliance parfaite entre une discipline scientifique qui m’intéressait énormément et la relation à l’autre.

Quand tu étais au lycée, où tu t’es renseigné sur ces études ?

Je crois me souvenir que j’ai fait les démarches par moi-même en allant au CIO de ma ville. Je connaissais également des personnes qui s’étaient lancées dans ces études et ils avaient pu me renseigner.

Peux-tu nous expliquer comment se sont déroulées tes premières années de médecine ?

La première année de médecine est accessible à tous mais est sanctionnée par un concours qui malheureusement ne permet qu’à environ 1/10e de la promotion (à mon époque!) de passer en 2eme année (c’est le fameux numerus clausus). Cette année est un tronc commun avec les études de dentaire, sage-femme et kiné.

En 2e et 3e année, on avait stage le matin et cours l’après midi mais c’est variable selon les fac. Il s’agit de stage “sémiologique”, c’est-à-dire qu’on apprend à examiner un malade et reconnaître les différents symptômes. On faisait les stages en cardiologie, pneumologie, gastro-entérologie, chirurgie et médecine libérale.

De la 4e à la 6e année c’est l’externat : à Nantes on travaillait à temps plein à l’hopital 1 mois sur 2, on avait cours l’autre mois. L’externe a un vrai rôle dans le service, il participe à la visite des médecins, examine les patients, fait les demandes d’examen.

On fait des stages dans énormément de services différents, tout le monde ne fait pas les même stages sauf Urgences, Pédiatrie, Gynécologie qui sont obligatoires.

A la fin de la 6ème année, tous les étudiants passent l’Examen Classant National (ancien concours de l’internat). Cet examen permet de classer tous les étudiants en médecine de France, ensuite ces étudiant choisissent par ordre de classement la spécialité qu’ils veulent exercer (médecine générale, chirurgie, cardiologie, santé publique, biologie etc) ainsi que la ville où ils veulent aller pour leur internat.

Ensuite l’internat dure 3 à 5 ans selon la spécialité, l’interne travaille à temps plein à l’hôpital et est rémunéré par l’hôpital.

C’est au terme de l’internat qu’on passe la thèse et qu’on devient “Docteur en Médecine”

Quels conseils peux-tu donner à ceux qui souhaitent s’orienter dans le secteur médical ?

Ceux qui veulent s’engager dans les études de médecine doivent être MOTIVES! C’est le mot d’ordre car la 1ere année est difficile, même si le numerus clausus augmente il n’y a pas de place pour tout le monde et il faut beaucoup travailler. Ensuite, les études sont longues, on est parfois confronté à des situations difficiles etc.

Mais quand on veut faire ça c’est (presque!) que du bonheur !

Interview réalisée par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.