Comment développer sa micro-entreprise de services à la personne ?

Le service à la personne est un domaine dynamique et qui tend à progresser. L’évolution démographique et l’allongement de la durée de vie nécessitent un accompagnement personnalisé et la prise en considération de plus d’humanité dans le fonctionnement de notre société. Les métiers de services à la personne sont devenus incontournables pour un mieux vivre et faciliter la vie des personnes fragiles ou dans le besoin.

Que sont les services à la personne ?

Les services à la personne concernent plusieurs types de prestations qui répondent à des besoins sociaux et familiaux. Il s’agit d’activités qui visent à aider, à accompagner ou à soulager des personnes malades, fragiles ou encore dépendantes. On pense notamment aux personnes âgées, atteintes de handicap ou encore aux petits enfants en bas âge. Afin d’être exercés dans un cadre sécuritaire, certains services à la personne sont soumis à une demande d’agrément qui certifie de la qualité des services et de l’aptitude du professionnel à exercer cette activité.

Il existe plusieurs régimes qui permettent de pratiquer dans le domaine du service à la personne. Devenir auto entrepreneur grâce aux formations vidéo est une bonne solution pour conserver votre liberté sans être étouffé par les charges de votre entreprise.

La micro-entreprise de services à la personne

Pas de longues démarches pour mettre en place votre activité de services à la personne ! La micro-entreprise peut être créée très rapidement et même via Internet. Vérifiez juste que l’activité que vous avez choisie ne nécessite pas d’agrément avant de vous lancer.

Les services à la personne sont gérés par différents Centres de Formalités des Entreprises selon l’activité que vous souhaitez exercer :

  • La Chambre de Commerce et de l’Industrie ou CCI gère les activités de livraisons de courses, de linge ou encore la préparation des repas au domicile de la personne. Elle concerne également les aides à la mobilité, le transport des personnes fragiles, mais aussi la surveillance des résidences.
  • La Chambre des Métiers s’occupe des activités liées aux tâches ménagères, au petit bricolage ou encore aux soins de beauté apportés aux personnes dépendantes.
  • L’URSSAF regroupe les activités de garde de personnes (enfants ou personnes dépendantes), d’accompagnement aux études (soutien scolaire, cours, aide aux devoirs), d’assistance aux malades sans actes médicaux, mais aussi des activités de petsitter, d’assistance aux démarches administratives ou d’assistance informatique à domicile.

Bien loin d’être un statut annexe, la micro-entreprise a trouvé sa place dans le monde du travail et a su s’imposer comme une nouvelle forme d’entreprise, plus libre. Toutefois, il faut savoir que si vous souhaitez entreprendre des activités de jardinage pour une clientèle privée par exemple, vous ne pourrez pas prétendre à la création d’une micro-entreprise pour cette activité.

Les avantages fiscaux liés à ces activités

L’État a bien compris qu’il était dans l’intérêt de tout le monde de ne pas écraser de taxes la création des micro-entreprises dans le domaine du service à la personne. La demande en soins et en accompagnement est tellement forte qu’elle engendre le développement de nouvelles voies professionnelles.

Pour accompagner ce développement, il existe des avantages fiscaux intéressants qui aident à accéder à ce type de services et qui soutiennent également l’auto-entrepreneur.

Pour la clientèle de la micro-entreprise

En faisant appel aux services à la personne, le client peut prétendre à une réduction d’impôts de l’ordre de 50% de la somme facturée, mais aussi à des crédits d’impôt importants. La décision est plus facile à prendre lorsqu’on reçoit un soutien financier et les personnes fragiles ou dans le besoin s’autorisent cette dépense d’autant plus aisément.

Pour votre micro-entreprise

Le fonctionnement de la micro-entreprise est vraiment allégé en comparaison avec celui d’une entreprise individuelle ou d’un autre type de structure. Il faut savoir que vous n’aurez aucun frais lié à la déclaration de votre activité ni la nécessité d’apporter un capital minimal. De plus, les charges et cotisations sont évaluées en fonction de votre chiffre d’affaires. C’est à dire que si vous ne gagnez rien durant un mois, vous n’avez aucune cotisation ni charge à payer, alors que d’autres entreprises sont alourdies par les charges même quand l’argent ne rentre pas !

Enfin, vous n’avez pas à récupérer la TVA tant que votre chiffre d’affaires n’excède pas le plafond indiqué par l’État.

Comment débuter et développer sa micro-entreprise de services à la personne ?

Réussir à faire croître son auto-entreprise de services à la personne n’est pas si complexe lorsque l’on prend en compte les besoins du marché, mais aussi les astuces pour faire connaître son offre. Il faut devenir expert de son domaine et offrir un travail de qualité.

Il faut comprendre que la meilleure publicité que vous pourrez faire pour votre entreprise est le bouche-à-oreille. Si les clients sont heureux des prestations que vous offrez, ils vous recommanderont à leurs connaissances.

Ne négligez pas non plus votre présence sur le Web. Un site Internet bien conçu, ergonomique et agréable à consulter est un véritable atout pour booster votre activité. Il sera également important de bien le référencer pour que votre entreprise apparaisse dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Avant de vous lancer dans une activité, il est primordial de prendre le pouls du marché et d’évaluer les besoins sur un territoire. Il serait trop dangereux d’initier une activité de garde d’enfants s’il existe déjà de nombreuses offres autour de votre lieu d’habitation. Faites une étude de marché afin de bien connaître les besoins, les propositions et la concurrence existante à l’activité que vous voulez créer.

Faites-vous aider pour la création d’une micro-entreprise ! Envisager une formation est un bon point de départ. Si les démarches vous semblent complexes, prenez appui sur les connaissances de personnes qui ont déjà fait leurs démarches et qui vous donneront de précieux conseils. Il n’y a pas de honte à se faire accompagner et à mieux cerner les actions incontournables pour que votre micro-entreprise puisse évoluer positivement !

En vous lançant dans le service à la personne, vous évoluez dans un domaine qui vous tient à cœur, vous devenez maître de votre destin professionnel et vous vous réalisez dans une activité d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.