Bilan de compétences, c’est quoi et pourquoi faire ?

Bilan de compétences

Emilie GREGOIRE, professionnelle dans la gestion de carrière, vous conseille !

Changer de poste de travail, évoluer dans son entreprise, faire le point sur sa carrière, se réorienter… le bilan de compétences est un dispositif mis en place pour vous aider dans vos choix de carrière et pour vous permettre d’évoluer, retrouvez notre fiche pratique ici.

Emilie pour Emploi et Nous, nous explique :

1. Qui êtes-vous ?

Je suis consultante en gestion de carrière. Mes champs d’intervention sont l’orientation, l’évolution et l’insertion professionnelles auprès de salariés du privé et du public, des demandeurs d’emploi et des chefs d’entreprises.

Je réalise diverses prestations d’accompagnement : bilan de compétences, VAE, bilan entrepreneurial, orientation jeunes, bilan senior, ateliers collectifs à l’élaboration de projet professionnel et entretiens conseils. J’interviens également comme formatrice/animatrice auprès de professionnels de l’accompagnement professionnel.

Après 10 ans en entreprise dans des fonctions de commerciale dans différents secteurs (industrie pharmaceutique, presse, luxe, immobilier), je me suis réorientée dans l’accompagnement, d’abord en insertion, puis en orientation professionnelle. J’ai obtenu un Master Evaluation et Bilan de compétences à l’université de Paris 8.

J’ai également suivi une formation ADVP, approche éducative dont j’ai fait ma spécialisation. Après quelques années en tant que salariée, j’ai créé ITER AGIR, à la fois, centre de formation et société de conseils. La vocation d’ITER AGIR : vous accompagner en respectant votre singularité et vous aider à faire des choix éclairés en toute autonomie pour que vous soyez acteur de votre parcours et de votre carrière.

2. Qu’est ce qu’un bilan de compétences ? Quels en sont les enjeux et les avantages ?

Le bilan est une prestation d’accompagnement à l’élaboration d’un projet professionnel réaliste et réalisable. Il intervient dans des situations de changements professionnels souhaités, nécessaires ou subis. Il permet à la personne de gérer sa carrière. La nature du changement peut être variable : la personne peut vouloir changer d’entreprise ou se réorienter vers un autre métier ou changer de secteur professionnel ou évoluer professionnellement au sein de son entreprise ou en externe ou changer de statut.

Le bilan est donc une aide à la décision et à l’élaboration d’un projet professionnel, mais aussi une aide à la stratégie de mise en œuvre du projet. Le bilan de compétences permet à la personne d’auto évaluer son projet en acquérant une meilleure connaissance de soi, mais aussi du marché et de l’environnement de l’emploi.

Aujourd’hui, les parcours professionnels sont jalonnés d’obstacles et de changements de directions. L’environnement de l’emploi est de plus en plus incertain (impact des évolutions technologiques, précarisation des contrats, disparition et apparition de métiers). Dans ce contexte socio économique, l’enjeu du bilan de compétences est de permettre à chacun de développer des habilités à faire des choix de carrière et de vie, d’apprendre à savoir s’orienter tout au long de son parcours en toute autonomie.

3. Si je suis un particulier, comment ça marche pour réaliser le bilan de compétences ?

Le bilan de compétences comporte plusieurs grandes étapes. Je commence par vous recevoir pour un entretien d’information gratuit et sans engagement. Lors de cet entretien, vous exposez votre situation, le contexte qui vous amène à entreprendre un bilan et à vouloir changer de situation professionnelle, puis je vous présente le bilan de compétences (déroulement, processus, méthodologie, etc).

Ensuite, lorsque vous vous engagez dans le travail de bilan de compétences, nous débutons par la première phase du bilan dite préliminaire, dont le but est d’analyser, de formaliser votre demande et de co-construire un plan de route personnalisé de votre bilan de compétences.

Ensuite, vient la phase d’investigation qui comporte deux parties : exploration de soi et exploration de l’environnement et du marché de l’emploi. Le contenu des séances de travail n’est pas standardisé et il est variable selon votre situation, votre demande et vos objectifs. Vous pouvez décider d’analyser votre parcours professionnel, personnel et de formation. Vous pouvez constituer un portefeuille des compétences, déterminer vos centres d’intérêts et vos valeurs professionnelles, déterminer les conditions de travail qui vous conviendraient.

Vous pouvez aussi être accompagné dans vos recherches documentaires sur les métiers, secteurs, marché de l’emploi, formations, VAE, création d’entreprise. Vous pouvez préparer et mener des enquêtes auprès des professionnels du métier ou du projet visé afin de confirmer votre choix et de recueillir des renseignements utiles à la mise en place du projet.

Ensuite, vient la phase de conclusion qui porte sur la mise en place du projet. Vous pouvez alors, après détermination du projet, travailler votre plan d’action et anticiper les risques pour parvenir à votre projet professionnel ou de formation.

Vous pouvez aussi retravailler un CV et une lettre de motivation au vue du projet choisi. Vous pouvez construire une argumentation de projet professionnel en vue d’entretien d’embauche ou de demande de financement de formation.

A la fin du bilan de compétences, je vous remets un document de synthèse co-construit. Enfin, nous nous revoyons quelques mois plus tard pour un entretien de suivi de bilan de compétences.

4. Au sein d’une entreprise, à quoi sert le bilan de compétences ?

Il faut distinguer le bilan de compétences qui est à usage de la personne qui fait son bilan et à une prestation d’évaluation RH autre. En bilan de compétences, le bénéficiaire est le seul propriétaire du document de synthèse. Toutefois, l’entreprise a tout intérêt à proposer un bilan de compétences à ses salariés pour plusieurs raisons.

Le bilan de compétences va permettre de revaloriser les compétences de vos salariés et d’envisager éventuellement une redéfinition des postes adaptée ou une évolution interne.

Il peut aussi donner l’occasion d’identifier des besoins en formation spécifiques et de réduire les besoins en formation aux besoins réels des salariés.

Si un licenciement ou une rupture de contrat sont prévus, vous donnez alors les chances à vos collaborateurs de rebondir et de faciliter leur retour à l’emploi.

Enfin, si les deux parties le souhaitent, l’entreprise peut se voir présenter par le salarié une argumentation orale et/ou écrite du projet de mobilité interne.

Le bilan de compétences est le meilleur moyen de revaloriser le parcours de vos salariés, de les impliquer dans la gestion de leur carrière, de fidéliser une collaboration ou d’accompagner une mobilité externe nécessaire.

5. Quels sont vos plus beaux souvenirs ou réussites menés grâce au bilan de compétences ?

En matière de bilan de compétences, on ne peut pas parler uniquement de résultats, l’important étant qu’à l’issue du bilan, vous trouviez le meilleur compromis entre vos aspirations et les contraintes du marché de l’emploi, un compromis entre la faisabilité et la désirabilité.

J’ai de nombreux beaux souvenirs. L’histoire de cette femme, commerciale grand compte qui a créée son entreprise de chambres d’hôtes et de loisirs dans la région de son enfance.

L’exemple de cette femme qui après des années de demande d’évolution interne à son entreprise, fait le choix de faire un bilan de compétences en dernier recours. Elle a alors construit sa présentation, son argumentation et s’est vu enfin accorder le poste qu’elle convoitait depuis si longtemps.

L’histoire de ce directeur de centre public en épuisement professionnel, qui a l’issue du bilan a pris la mesure de sa valeur sur le marché de l’emploi et a abordé la recherche d’un nouveau poste avec stratégie et assurance.

L’histoire de ce webmaster indépendant qui au cours d’une enquête de terrain dans le cadre de son bilan de compétences a trouvé son futur employeur.

Le cas de cette chargée de recrutement qui a su se réorienter en tant que conseillère principale d’éducation, comme elle le souhaitait, et obtenir un CDI.

L’exemple de cette chargée de missions internationales qui a l’issue du bilan a entamé une démarche de VAE pour obtenir le diplôme correspondant à son expérience et favoriser ainsi sa mobilité sur le marché de l’emploi.

Contact : www.iter-agir.fr

Interview Emilie et le bilan de compétences réalisée par Emploi et Nous www.emploietnous.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.