Lors d’un parcours professionnel, il est parfois nécessaire de faire le point sur sa carrière. Lassés par un travail peu réjouissant, ressentant des envies d’ailleurs ou ambitionnant de donner un coup de pouce à une carrière, on commence alors à se questionner. Pour y voir plus clair et pour trouver la voie qu’il faut emprunter pour connaître l’épanouissement professionnel, la meilleure chose à faire est de réaliser un bilan de personnalité et de compétences. Comment procéder ? Voici quelques conseils.

Cerner le bilan de personnalité et de compétences avant tout

Un bilan de personnalité et de compétences est un outil qui permet d’analyser les aptitudes personnelles et professionnelles d’un individu, ainsi que ses motivations. Cette analyse est réalisée dans le cadre d’un projet professionnel ou d’un projet de formation. Le bilan de personnalité et de compétences est réalisé avec l’aide d’un consultant au nom d’un centre spécialisé.

Le bilan de personnalité

Pour trouver son profil de personnalité, il existe 2 outils psychologiques efficaces : le MBTI et l’Ennéagramme :

  • le MBTI est un outil permettant de réaliser une évaluation psychologique et de classifier le type psychologique parmi 16 types prédéfinis,
  • l’ennéagramme est une méthode ancienne basée sur un questionnaire, permettant de connaître son type de personnalité.

Le bilan de compétences

Cette procédure est utile pour préparer une réorientation professionnelle ou une évolution de carrière. Il peut également attester l’employabilité d’un individu et permet d’avoir une visibilité auprès des recruteurs.

Confirmer si vous avez vraiment besoin d’un bilan de personnalité et de compétences

Si vous vous posez ne serait-ce que l’une des questions suivantes, cela signifie que vous avez réellement besoin d’un bilan de personnalité et de compétences. Vous découvrirez les réponses à ces questions à l’issue du process :

  • pensez-vous qu’il est temps de changer de fonction ?
  • Vous souhaitez vous reconvertir dans un domaine, mais vous ne savez pas encore lequel ?
  • Comment donner un coup de pouce à votre carrière ?
  • Avez-vous les aptitudes nécessaires pour vous lancer dans l’entrepreneuriat ?
  • Quelles sont vos compétences ?
  • Quel est le métier qu’il vous faut ?
bilan personnalité compétences

Comment faire pour un salarié ?

Le bilan de personnalité et de compétences est une procédure confidentielle, nul besoin d’autorisation ou l’aval de votre entreprise. Vous n’êtes même pas tenu d’en informer votre employeur. Faites en sorte d’effectuer vos séances en dehors des plages horaires de votre travail. Pour cela, vous devez savoir au préalable comment se déroule le bilan de personnalité et de compétences. Le bilan comprend en effet 3 étapes :

  • l’étape préliminaire : il s’agit d’une courte phase pendant laquelle on vous explique le déroulement du bilan et la détermination de l’objectif.
  • L’investigation : plus longue, elle se déroule en 24 heures, réparties en séances de 2 à 4 heures. Cette étape peut durer 3 ou 4 mois et l’essentiel du bilan est réalisé pendant cette phase.
  • La conclusion : pendant cette étape, vous élaborez le projet et les plans d’action. Un document les regroupant est réalisé par l’intéressé et son accompagnateur.

Comment faire pour un demandeur d’emploi ?

Les personnes à la recherche d’emploi peuvent également bénéficier d’un bilan de personnalité et de compétences dans le cadre de l’aide individuelle à la formation (AIF). L’objectif est dans ce cas de trouver un travail et un poste pérenne pour l’intéressé. Si tel est votre cas, vous devez d’abord entrer en contact avec un conseiller Pôle Emploi. Vous devez ensuite être en mesure de justifier votre situation auprès de votre consultant. Ceci étant fait, vous aurez à demander des devis auprès des prestataires qualifiés pour réaliser votre bilan de personnalité et de compétences.

Trouver le bon centre de bilan de personnalité et de compétences

L’idéal est de trouver un prestataire qui propose un accompagnement sur mesure. Si vous êtes travailleur, le consultant ou l’entreprise doit pouvoir proposer un programme compatible avec votre horaire de travail. La proximité avec votre domicile vaut également son pesant d’or, pour des raisons évidentes. Toutefois, grâce à internet, il est également possible de réaliser un bilan de personnalité et de compétences à distance, en visioconférence et avec les supports nécessaires en version numérique.

De plus, assurez-vous que vous avez affaire à un professionnel qualifié. Un centre de bilan de personnalité et de compétences habilité doit être agréé par le Transitions Pro (ex FONGECIF) ou l’OPCA. Vous n’avez qu’à faire un détour sur le site de Transitions Pro ou prendre l’attache de votre OPCA pour le vérifier. Cet agrément est également requis pour le financement de votre bilan grâce aux dispositifs de formations.

Privilégier les centres en rapport avec votre secteur d’activité

Pour faciliter les échanges entre vous et votre accompagnateur, surtout si vous évoluez dans un domaine très technique, il vous faut un centre de bilan dont les préposés à l’accompagnement ont une très bonne connaissance de votre domaine. Certes vous ne trouverez pas de centre spécialement dédié aux informaticiens ou aux juristes, mais grâce à leurs expériences et les professionnels avec lesquels ils ont l’habitude de collaborer, certains prestataires peuvent faire preuve de grandes connaissances pour certaines branches.

bilan personnalité compétences

Financer votre bilan de personnalité et de compétences

En moyenne, un bilan de compétences peut coûter entre 1500 et 3000 euros. Pour en bénéficier sans se ruiner, l’idéal est de demander un financement.

Un financement via un OPACIF

Le bilan est un dispositif qui s’inscrit dans le cadre du droit à la formation. Dans ce cas, différentes solutions de prise en charge s’offrent à vous auprès de l’OPACIF. Seul problème, le délai de réponse peut s’avérer particulièrement long.

Un financement via le Pôle Emploi

Comment nous l’avons déjà évoqué plus haut, le bilan de personnalité et de compétences peut également être financé grâce à l’AIF pour les personnes en situation de chômage. Le but étant de déboucher sur un projet professionnel afin de se relancer dans le monde du travail.

Un financement via le CPF ou l’OPCO

Le Compte personnel de Formation (ex DIF) permet aux salariés et aux fonctionnaires de bénéficier d’une prise en charge des coûts du bilan de personnalité et de compétences. Si l’employeur en est le demandeur, le financement passera par l’OPCO.

Poser une question